L’application de gestion des groupes

mardi 21 octobre 2003, par Philippe PICHONClaude LECOMMANDEUR

Toutes les versions de cet article : [français] [fr_pda]


Notre amie la rousse définit notamment un groupe comme un ensemble organisé de personnes liées par des activités, des objectifs communs. D’un point de vue philosophique on peut considérer 2 grandes catégories de groupes : ceux qui répondent à un besoin d’identité collective (aspects culturels) d’une part, et les groupes plus techniques (groupes de travail, souvent temporaires) d’autre part.

L’EPFL compte bien sûr de nombreux groupes, par exemple ceux formés par l’organisation structurelle ; on leur associe notamment une liste d’e-mails créée automatiquement.

Mais à l’heure de l’organisation par projet ou de l’organisation transverse, par exemple, comment gérer efficacement l’appartenance à des groupes moins naturels ? Et comment gérer les groupes sans aucun lien hiérarchique ?

L’application des groupes, créée en avril 2002 par Claude Lecommandeur, gère les deux catégories : on y trouve par exemple un groupe nommé buddhism, et un autre nommé Responsables_locaux_FAC.

Une septantaine de groupes, dont une cinquantaine visibles, bénéficient déjà des fonctionnalités de cette application très souple et orientée Web. Elle est écrite en JAVA, avec des JSP. Vous la trouverez à l’URL http://dinfo.epfl.ch/groupes/main.jsp. Une authentification via Gaspar est exigée.

Concrètement, que pouvez-vous faire ? Toutes les fonctions de base CRUD (Create, read, Update, Delete) : créer un groupe, le consulter, le modifier, le supprimer. Mais encore ?

En créant un groupe, vous pourrez y associer une brève description et une URL, décider si le nom du groupe sera visible, si tous les utilisateurs pourront visionner la liste des membres ou si vous serez le seul à pouvoir interroger cette liste, ou encore si seuls les membres de la liste pourront voir les autres membres.

Pour les droits d’ajout de membres, il vous est possible de décider si seul vous-même pourrez le faire, ou si tout utilisateur identifié pourra adhérer lui-même (dans ce dernier cas, vous pouvez même, en tant que propriétaire, demander à être prévenu par un e-mail automatique).

Incontestablement, une des fonctions les plus utiles et les plus utilisées est la génération automatique d’une mailing-list pour le groupe, dont le format sera nom_du_groupe@groupes.epfl.ch.

L’application peut aussi référencer le groupe dans le serveur LDAP. Inutile de préciser que cette option ouvre de nombreuses possibilités pour l’authentification.

Les machines UNIX n’ont pas non plus été oubliées : vous pouvez demander la création d’un GID (Group ID) associé à votre liste.

Une fois ces règles décidées et enregistrées, vous disposez de plusieurs commandes : voir la liste de vos groupes (ceux que vous avez créés), la liste de tous les groupes (visibles ou non dont vous êtes membre), accéder à une aide en ligne, vous déconnecter (fonction à utiliser systématiquement dans les applications Web !), ou même gérer les personnes externes à l’EPFL.

Eh oui, signe d’ouverture, l’application permet aussi d’intégrer des personnes qui ne font pas partie de l’école : il suffit tout simplement qu’elles disposent d’un e-mail.

Avantage supplémentaire, non négligeable, vous pourrez déléguer la gestion de la liste à des administrateurs. Quoi de plus pratique ?

Et si votre groupe venait à disparaître (tout bon projet suit un cycle de vie et a donc une fin bien méritée :-), aucun souci : la fonction hara-kiri a aussi été prévue.

Alors, n’attendez plus pour assouvir vos besoins d’appartenance.

Listes.epfl.ch

Si vous voulez disposer d’une simple liste de distribution thématique, nous vous rappelons l’existence de l’outil listes proposé par le SIC. Du type majordomo, cet outil est basé sur ezmlm. Tout collaborateur peut demander la création d’une liste qui sera du type : theme@listes.epfl.ch. L’inscription à cette liste est ouverte aux personnes extérieures à l’EPFL, elle peut être modérée par le propriétaire de la liste, ou non. Les messages peuvent aussi être modérés si le propriétaire le décide. Toutes les informations sur comment créer une liste, comment s’y inscrire, etc. sont sur la page : http://listes.epfl.ch>.

Documents joints


Philippe PICHON

Claude LECOMMANDEUR

FI 8 du 21 octobre 2003

Mots-clés

Accueil du site