Il y a 20 ans dans le FI

mardi 26 mai 2009, par François ROULET

Toutes les versions de cet article : [français] [fr_pda]

François Roulet écrivait dans son article : Messagerie électronique sur Macintosh, paru dans le FI du 21 février 89


Depuis plusieurs années déjà, les ingénieurs de notre École et quelques rares secrétaires font usage de systèmes de courrier électronique. En quoi cela peut-il bien consister ?
En fait, il s’agit essentiellement d’un télex fonctionnant au travers des ordinateurs, et permettant d’atteindre des correspondants équipés de la même manière, pour la plupart des universités ou des centres de recherche.
Récemment, nous avons mis à disposition une de ces messageries électroniques, appelée QuickMail, sur la majorité des Macintosh de l’École qui sont raccordés entre eux par les réseaux AppleTalk et Ethernet. L’intérêt de ce produit est d’être très convivial, accessible pendant la journée (si on laisse son Mac enclenché) et dans beaucoup de bureaux puisque les secrétaires ont presque toutes une station à leur place de travail.

De quoi cette messagerie se compose-t-elle ?
Tout d’abord, il faut constituer une armoire de cases courrier ou serveur de messagerie, qui n’est qu’un Mac qu’on fera fonctionner si possible 24 heures sur 24, afin de pouvoir y déposer des messages même en l’absence des destinataires. Relevons que cette station ne doit pas nécessairement être dédiée à cette tâche, mais peut être utilisée normalement. [...]

Installation actuelle dans l’École
Il n’y a pour l’instant qu’un serveur de messagerie Macintosh public dans l’École, situé au SIC et portant le nom de POLYMAC regroupant des personnes de plusieurs départements. Dans un futur proche, nous installerons un serveur par département. Il ne s’agit pas d’une restriction, puisque tous les serveurs communiquent entre eux pour se passer des messages jusqu’à leur destinataire final.

P.-S.

Télex : Le premier grand réseau Télex fut mis en place en Allemagne dans les années 1930. Il était destiné aux communications au sein du gouvernement. En France, le réseau Télex fut inauguré par le Général de Gaulle le 18 juin 1946. À un débit de 45,5 bits par seconde, énorme pour l’époque, une unique ligne téléphonique à longue distance pouvait être subdivisée en 25 canaux Télex. Ainsi, le Télex était le moyen de communication fiable et à longue distance le moins coûteux. [Wikipédia]

Documents joints


François ROULET

FI 5 du 26 mai 2009

Mots-clés

Accueil du site