Il y a vingt ans dans le FI

mardi 27 janvier 2009, par fi

Toutes les versions de cet article : [français] [fr_pda]


Bernard Borcard écrivait dans le FI1/89 dans deux articles :

Deux utilitaires importants pour la communication entre ordinateurs – Telnet

Telnet et FTP sont deux utilitaires installés sur la quasi totalité des équipements qui communiquent selon le protocole TCP/IP
[...]Telnet, vous l’utilisez peut-être sans le savoir. En effet, depuis le 1er janvier 1989, tous les terminaux de l’Ecole sont reliés au réseau EPNET par l’intermédiaire de serveurs de terminaux qui utilisent le protocole TCP/IP, et la communication entre votre terminal et votre ordinateur préféré est en fait une session Telnet.
[...]

et FTP et TCP/IP et le Cray 2
[...] Le transfert de données sur le canal Cray se fait à 100 Mbits/s, du côté des réseau Ethernet il ne se fait qu’à 10 Mbits/s par réseau. Il y a là hiatus entre ces deux valeurs. Si notre choix s’est porté sur ce matériel Hyperchannel-DX pour la connexion aux réseaux c’est qu’il est prévu pour recevoir une carte de connexion à un réseau fibre optique à la norme FDDI (Fiber Distributed Data Interface) à la vitesse de 100 Mbits/s.
Bien entendu, il existe un projet pour le remplacement de l’épine dorsale du réseau Epnet par une épine dorsale fibre optique FDDI. La réalisation est prévue dans le courant de l’année 1990. Pourquoi un tel délai ? Pour la simple raison que les normes ne sont pas complétement établies, que les premiers matériels ne seront disponibles que dans le courant de l’année et qu’il importe de faire quelques essais avant de se lancer dans un projet aussi ambitieux.
Il ne faudrait toutefois pas croire que les vitesses de transfert réelles augmenteront d’un facteur 10, ce n’est que la durée d’un bit qui diminue de ce facteur. Les transferts de données, eux, dépendent de protocoles dont la vitesse d’exécution est déterminée par divers paramètres extérieurs au réseau (CPU, écriture du logiciel, ...) et qui resteront inchangés, il ne faut donc pas s’attendre à des écarts très importants, simplement le réseau pourra supporter une charge beaucoup plus importante.

Documents joints


fi

FI 1 du 27 janvier 2009

Mots-clés

Accueil du site