Accès à la propriété, ou les propriétés d’une accréditation

mardi 26 septembre 2006, par Laurence DENOREAZ-BUCLIN

Toutes les versions de cet article : [français] [fr_pda]


Avec la mise en place de la version 2 de l’application Accred en octobre 2005, des propriétés rattachées à chaque accréditation d’une personne ont été introduites. Ces propriétés permettent de moduler de manière précise et personnalisée, la façon dont une accréditation est perçue par certaines autres applications de l’Ecole.
Actuellement, les propriétés gérées par l’application Accred 2 sont :


Un certain nombre de paramètres définissant ces propriétés sont des défauts, mis en place pour faciliter le travail de l’accréditeur. Ils ont été pensés en fonction des besoins de l’Ecole et de critères de sécurité.
Pour gérer les propriétés d’une accréditation, il faut être titulaire du droit accréditation pour l’unité à laquelle est rattachée cette accréditation.
Pour chaque propriété, une politique d’attribution par statuts (Personnel, Hôte, Hors EPFL et Etudiant), et par unités (EPFL, EHE et tous les sous-niveaux de la structure de l’Ecole) ont été définis.
Quand la valeur du paramètre est à oui par défaut, pour le statut et pour l’unité, l’accréditation concernée bénéficie de la propriété et des ressources qui en découlent. Si l’un des deux paramètres est à non, alors la propriété ne sera pas prise en compte.
Quelques détails et explications concernant les différentes propriétés. La propriété botweb gère la parution.


Les défauts pour cette propriété sont paramétrés à Oui pour tous les statuts et toutes les unités (sauf l’unité ENTIT-AUTRES, unité qui ne doit pas être publiée dans l’annuaire Web). Les données de localisation de la personne sont alors publiées de manière implicite dans l’annuaire de l’Ecole. Les données administratives et informatiques de la personne sont disponibles depuis le lien bottin.epfl.ch.
Pour empêcher la parution, il suffit à l’accréditeur d’aller mettre explicitement la valeur à Non pour la propriété de l’accréditation en question. détermine si l’accréditation donne le droit aux entrées dans les locaux de l’unité. La propriété Droits Camipro associés détermine si l’accréditation donne le droit aux entrées dans les locaux de l’unité.

etc.

Une carte Camipro sera émise sur demande, à toute personne correctement accréditée pour une certaine durée, mais elle sera à la base seulement une pièce de légimitation, et de paiement dans le futur.
Les défauts définis sont d’autoriser les personnes avec tous les statuts, sauf le statut Hors EPFL, ainsi que toutes les unités, sauf les unités d’enseignement et les Ecoles doctorales à bénéficier automatiquement sur leur carte Camipro des droits d’accès à l’unité dans laquelle elles sont accréditées.
Pour permettre à une personne Hors EPFL ou rattachée à une section d’enseignement d’obtenir automatiquement les droits d’une unité donnée sur sa carte, il suffit de changer le paramètre à Oui pour la propriété de l’accréditation de cette personne.
La propriété Présence dans les mailing listes d’unités permet de gérer l’appartenance ou non d’une personne aux listes de distribution automatique de l’unité concernée.

Différentes sortes de listes de distribution, créées pour la plupart à partir des données de l’accréditation, permettent de communiquer des informations à des groupes de personnes de l’Ecole. Les personnes avec un statut Hors EPFL ne font par défaut pas partie de ces listes, alors que celles avec un statut Hôte le font.
Pour modifier cet état de fait, il suffit de modifier la propriété de l’accréditation donnée dans le sens contraire.
Pour toute information complémentaire sur ces manipulations, vous avez la possibilité de vous référer au mode d’emploi l’accréditation pas à pas, http://accreditation.epfl.ch/webdav/site/accred-doc/shared/import/modedemploi-Accred2.pdf, à partir de la page 33.
Pour conclure, il faut signaler que ces défauts, ainsi que la liste des propriétés risquent d’évoluer en fonction de certaines demandes et des besoins futurs de l’Ecole.

Documents joints


Laurence DENOREAZ-BUCLIN

FI 7 du 26 septembre 2006

Mots-clés

Accueil du site