FLASH INFORMATIQUE FI



infoscience et vous




Frédéric GOBRY


infoscience est un service qui permet de mieux gérer les publications scientifiques à l’échelle de l’École. L’objectif est de fournir à la fois un système d’archivage des documents sur le long terme, en assurant leur visibilité à l’extérieur de l’EPFL, mais aussi de mettre à disposition un outil de travail aux chercheurs pour qu’ils stockent l’ensemble de leur production scientifique (publications, cours, travaux d’étudiants) et puissent la réutiliser dans leurs pages Web, lors de la production de rapports d’activité,... C’est ce deuxième aspect qui nous intéresse ici.

Faciliter la réutilisation : exemple de people@EPFL

Les archives institutionnelles de publications souffrent parfois du fait d’être en écriture seulement : les chercheurs sont invités à les remplir, mais n’en retirent que peu d’avantages. Le projet infoscience met en oeuvre de multiples moyens pour s’assurer que les données introduites pourront être utiles de manière très immédiate. Il ne s’agit pas (seulement) d’un acte désintéressé : des archives utilisées ont plus de chances d’être à jour et de ne contenir que peu d’erreurs.
Si vous utilisez par exemple le service people@EPFL pour mettre en ligne votre CV, vous pouvez directement récupérer vos publications placées dans infoscience. Petit mode d’emploi :

  1. Identifiez-vous sur infoscience.epfl.ch, et faites une liste des publications que vous souhaitez voir apparaître dans votre CV : cochez chaque publication, et cliquez sur Ajouter à vos collections.
  2. assurez-vous que votre collection soit bien publique (cette information se trouve depuis la page Votre compte).
  3. depuis votre profil people@EPFL, vous pouvez alors éditer la boîte Publications représentatives et choisir d’importer la collection publique précédemment créée.

La liste de publication est récupérée dynamiquement depuis infoscience, ce qui signifie qu’il vous suffit de la mettre à jour dans infoscience (en reprenant le point 1) pour que votre CV reflète les changements.
Les interactions entre people@EPFL et infoscience ne s’arrêtent pas là. Si votre profil se trouve dans people@EPFL, il est automatiquement indexé dans infoscience et pourra apparaître lors de recherches faites depuis cette interface. Par exemple, si vous indiquez le terme nanotechnologie dans la boîte domaines d’expertise de votre profil, les recherches sur ce terme depuis infoscience retourneront votre nom dans la liste des résultats.

Assurer la cohérence des données

La collecte de la liste exhaustive des publications d’un laboratoire est un travail qui s’effectue sur le long terme. Les laboratoires qui participent au projet infoscience choisissent en général de laisser à leurs collaborateurs la liberté de gérer leurs publications de manière autonome. C’est une bonne approche pour la plupart des structures : les personnes les plus aptes à connaître les données et à corriger les erreurs sont alors responsables de leurs propres données. Néanmoins, chaque personne a tendance à adopter ses propres conventions pour remplir la base de données : utilisation des initiales ou du prénom des auteurs, utilisation ou non de la forme abrégée du titre d’un journal (IEEE Transactions on Image Processing ou IEEE T IMAGE PROCESS ?). Certaines informations demandées sont parfois ambiguës (publisher et editor sont tous les deux traduits par éditeur en français). Et évidemment, nul n’étant parfait, des erreurs se glissent parfois lors de la saisie de ces données.
Face à ces problèmes, il est important de considérer les données présentes dans infoscience comme un matériau à raffiner, et non pas comme des structures figées dans le marbre. Afin d’assister les utilisateurs qui souhaitent améliorer la qualité générale de leur liste de publications, nous avons mis au point un outil répondant au doux nom de curator (infoscience.epfl.ch/curator.py). Donnez-lui l’acronyme d’un laboratoire, et il se fera un plaisir de vous rendre une liste des problèmes qu’il est parvenu à détecter dans les publications de ce laboratoire : documents soumis à un journal depuis plusieurs années, articles sans mention de volume ou numéro, nom de journal inconnu, variantes sur les noms des auteurs,...
Il est important de considérer cet outil comme une assistance, et non pas comme une source détenant la vérité : en particulier, si vous constatez une erreur (un nom de journal étrangement inconnu par exemple), n’hésitez pas à envoyer un mail à infoscience@epfl.ch, afin que nous puissions améliorer la base de connaissances du système. De la même façon, si vous souhaitez pouvoir analyser un aspect de vos publications que le curator ne gère pas, nous sommes intéressés à connaître vos besoins.

Prochaines améliorations

En ce qui concerne la réutilisation des données, nous progressons dans deux directions complémentaires : une plus grande richesse de l’interface d’exportation des publications, et la possibilité de générer directement des fragments de rapports ou de documents contenant des informations bibliographiques.
Les problèmes de cohérence de données seront améliorés par un meilleur support aux utilisateurs lors de la saisie de l’information (saisie des noms de personnes et des titres de journaux en particulier), par l’extension des services du curator, mais également par la mise en place de structures locales au niveau des facultés, chargées d’assister et de conseiller les utilisateurs, et de définir les règles d’usage locales.
Personne ne peut constituer des archives exhaustives de votre travail scientifique à votre place. Nous sommes à votre service pour vous aider à rendre cette tâche la plus facile possible. L’adresse infoscience@epfl.ch est ouverte à vos suggestions. Contactez-nous !



Cherchez ...

- dans tous les Flash informatique
(entre 1986 et 2001: seulement sur les titres et auteurs)
- par mot-clé

Avertissement

Cette page est un article d'une publication de l'EPFL.
Le contenu et certains liens ne sont peut-être plus d'actualité.

Responsabilité

Les articles n'engagent que leurs auteurs, sauf ceux qui concernent de façon évidente des prestations officielles (sous la responsabilité du DIT ou d'autres entités). Toute reproduction, même partielle, n'est autorisée qu'avec l'accord de la rédaction et des auteurs.


Archives sur clé USB

Le Flash informatique ne paraîtra plus. Le dernier numéro est daté de décembre 2013.

Taguage des articles

Depuis 2010, pour aider le lecteur, les articles sont taggués:
  •   tout public
    que vous soyiez utilisateur occasionnel du PC familial, ou bien simplement propriétaire d'un iPhone, lisez l'article marqué tout public, vous y apprendrez plein de choses qui vous permettront de mieux appréhender ces technologies qui envahissent votre quotidien
  •   public averti
    l'article parle de concepts techniques, mais à la portée de toute personne intéressée par les dessous des nouvelles technologies
  •   expert
    le sujet abordé n'intéresse que peu de lecteurs, mais ceux-là seront ravis d'approfondir un thème, d'en savoir plus sur un nouveau langage.