FLASH INFORMATIQUE FI

Semaine du respect


Seize enfants, cinq jours et un CD




Roland CHABLOZ


La semaine du respect

Mi-août 2005, Josiane de Chambrier, du Bureau de l’égalité EPFL, organise la semaine du respect, pour seize enfants du personnel de 6 à 9 ans, pendant les relâches d’automne. Cette semaine d’activités se place dans le cadre des actions mises sur pied pour permettre aux collaboratrices et collaborateurs de mieux concilier vie familiale et activité professionnelle. Les diverses activités prévues sont :
  • un stage musical avec enregistrement d’un CD et concert en fin de semaine, avec le musicien Jacky Lagger ;
  • un parcours d’agilité, agrès et escalade avec les maîtres de sports de l’UNIL ;
  • la création d’un espace vivant à travers le mouvement, la danse, et le façonnage de l’argile avec Isabelle Dettwiler Lorétan, facilitatrice de biodanza ;
  • la visualisation d’un film sur la vie des dauphins, des dessins sur papier et acétate ainsi que l’écoute et la reconnaissance des sons des dauphins et baleines avec Max-Olivier Bourcourd et Sidonie Chevrier de la Swiss Cetacean Society ;
  • la réalisation d’une fourre (ou enveloppe), d’un dos et d’un centre autocollant du CD musical, comprenant la mise en page, impression, découpe et finalement mise en boîte. C’est de cette expérience de PAO dont je vais parler ici sans m’attarder plus sur le reste du programme de la semaine.

Le respect assisté par ordinateur


Mon rôle consistait à créer avec les enfants la fourre du CD, c’est-à-dire l’ensemble des fichiers-documents qui serviront à présenter visuellement le travail musical que les enfants auront réalisé tout au long de la semaine avec Jacky.
Le but étant bien sûr que chacun puisse rentrer chez lui au terme du stage avec son CD sous le bras, CD enregistré, mixé, gravé, imprimé et emballé, grâce à la participation du SAVE pour l’enregistrement, du DIT pour la salle de Macintosh et de la REPRO pour l’impression de la fourre.

Infrastructure et choix du logiciel

Le Domaine IT a mis à notre disposition la salle de cours Macintosh, équipée de 8 postes Desktop-G5 avec écran TFT 19” ; les enfants ont travaillé par groupes de deux. Nous étions trois adultes pour gérer cette classe insolite et ce n’était pas de trop ; il y avait de l’ambiance !
J’ai peut-être mis la barre un peu haut en choisissant Adobe InDesign pour ce travail avec les enfants. L’avantage étant que je suis tout à fait à l’aise avec ce produit et avec les enfants aussi (soit dit en passant je suis le père de quatre).

Les modèles de base InDesign

Pour l’ensemble des impressions, j’ai prévu 2 fichiers : un pour la fourre (recto-verso plié en deux) et le dos (3 pages au total), l’autre pour le centre à imprimer sur autocollant spécial (1 page).
Malgré l’apparente complexité du logiciel, une solution agréable (calques verrouillés - traits non-imprimables) a été trouvée afin que les jeunes participants évitent de déplacer ou d’effacer malencontreusement des éléments. Les traits de base : aide au positionnement, pliage, les repères et les textes indicatifs ont été placés de manière visible à l’écran (j’ai réglé les aides de positionnement figurant dans la zone imprimée en non-imprimable). Quelques paramètres comme des valeurs dans le nuancier de couleurs ont été prévus et réglés d’avance.

Projets personnalisés

Malgré le peu de temps à disposition, j’avais très envie que les enfants puissent personnaliser un minimum leurs projets. Comment faire ? Les enfants ont instinctivement donné le ton en étant tous d’accord que la page de couverture soit commune à tous les projets, à savoir le portrait de Jacky Lagger. Pour le reste j’ai proposé aux 16 participants travaillant sur les 8 postes à disposition qu’ils personnalisent :

  • en important leurs propres photos pour les placer sur la partie gauche de la page 1 recto, puis en répétant l’assemblage sur la page 3, dos du CD, par copier-coller ;
  • en important les dessins d’océans et de dauphins créés durant la semaine sur la page 2 verso (cette partie a été effectuée le vendredi matin) ;
  • les centres à coller sur CD ont aussi droit à une touche personnelle (dessins d’océans et dauphins).

L’atelier création en pratique

première demi-journée

Le mercredi après-midi, les enfants prennent place, deux par Mac selon leurs affinités, dans la salle de cours où j’avais collé un poster A0 au mur, montrant les pages à créer et leur emplacement dans la boîte du CD.
Après quelques explications, nous pouvons commencer le travail. Les enfants choisissent chacun une photo sur laquelle ils apparaissent dans l’album des photos prises pendant leurs activités des jours précédents et qui se trouve sur le Web et ensemble la photo de Jacky pour la couverture. Une demi-jounée ne fut pas de trop pour ce travail d’assemblage des textes et des images. A la fin de la mi-journée, nous avions la couverture et la dernière page du cahier ainsi que le dos du CD.

JPEG - 13.1 ko
le travail de la première demi-journée de Marijn et Jantina

Travail en coulisses

A ce rythme, nous ne terminerons pas le CD à temps ; il faut donc prendre de l’avance le jeudi. Josiane scanne les dessins réalisés lors de la journée océans ; le SAVE mixe et grave le CD musical enregistré par Jacky avec toute la troupe des enfants (onze chansons en tout), afin de nous fournir les seize exemplaires prêts à apposer les autocollants le lendemain matin ; et moi, je prépare l’assemblage et l’impression des centres autocollants.

JPEG - 15 ko
autocollants de Sinan et Keyvan et de Claire et Emma

deuxième demi-journée, vendredi matin

Elle s’annonce chargée, puisqu’il nous faudra non seulement créer la mise page des pages 2-3 (verso du booklet) mais aussi imprimer, découper et assembler le tout. Vers 10h.00 les 8 projets de CD sont plus ou moins terminés, nous bouclons la salle des ordinateurs pour nous diriger vers l’atelier d’impression où nous attend un imprévu : l’imprimante couleur est en panne, mais le réparateur est présent ! Les enfants patientent... la panne dure...

JPEG - 16 ko
pages intérieures d’une fourre

Les fichiers sont finalement imprimés, mais il est trop tard pour participer à d’autres opérations, comme la découpe du pourtour, le pliage et l’assemblage des impressions dans le boitier ; il ne reste que le temps de coller les centres sur les CD gravés. Josiane m’aidera à terminer la mise en boîte entre midi et 14h afin que chaque enfant puisse repartir avec son CD.

JPEG - 20.9 ko
dernière étape : le collage des centres

L’après-midi du vendredi se termine en apothéose avec un spectacle Live devant un vrai public, parents et proches, où les onze chansons figurant sur le CD sont chantées. A la fin du spectacle les CD personnalisés sont remis comme prévu aux enfants.

Les personnes intéressées peuvent télécharger les modèles de base du CD, format InDesign Mac et PC, sur le site de la Reprographie à l’adresse suivante : www.epfl.ch/repro/download/CD-modele.zip.



Cherchez ...

- dans tous les Flash informatique
(entre 1986 et 2001: seulement sur les titres et auteurs)
- par mot-clé

Avertissement

Cette page est un article d'une publication de l'EPFL.
Le contenu et certains liens ne sont peut-être plus d'actualité.

Responsabilité

Les articles n'engagent que leurs auteurs, sauf ceux qui concernent de façon évidente des prestations officielles (sous la responsabilité du DIT ou d'autres entités). Toute reproduction, même partielle, n'est autorisée qu'avec l'accord de la rédaction et des auteurs.


Archives sur clé USB

Le Flash informatique ne paraîtra plus. Le dernier numéro est daté de décembre 2013.

Taguage des articles

Depuis 2010, pour aider le lecteur, les articles sont taggués:
  •   tout public
    que vous soyiez utilisateur occasionnel du PC familial, ou bien simplement propriétaire d'un iPhone, lisez l'article marqué tout public, vous y apprendrez plein de choses qui vous permettront de mieux appréhender ces technologies qui envahissent votre quotidien
  •   public averti
    l'article parle de concepts techniques, mais à la portée de toute personne intéressée par les dessous des nouvelles technologies
  •   expert
    le sujet abordé n'intéresse que peu de lecteurs, mais ceux-là seront ravis d'approfondir un thème, d'en savoir plus sur un nouveau langage.