FLASH INFORMATIQUE FI



Tisser sa toile à l’aide de fils choisis




Anne POSSOZ

Laurent BOATTO


Selon nos centres d’intérêt, nous parcourons régulièrement divers sites et blogs sur la toile afin d’en suivre l’actualité. Il peut s’agir de notre institution, de notre labo, de centres de recherche, de nouvelles nationales, du blog d’un expert en droit ou de tout autre site ayant pour nous un intérêt spécifique. Les sites ayant généralement leur page de dernières nouvelles, nous parcourons ainsi une suite de liens que nous avons précieusement sauvegardés.
Mais l’informatique n’est-elle pas là pour nous simplifier la vie et nous éviter ces tâches répétitives ? La réponse est oui. La technologie sous-jacente porte le nom de fils RSS (Really Simple Syndication).

Un fil RSS, c’est quoi ?

Un site Web qui souhaite rendre disponibles ses nouveautés va préparer un fichier respectant un format standard, le plus souvent le format RSS. Ce fichier contiendra une brève description de ses dernières publications, avec des liens vers son propre site afin de se faire aussi connaître (voir plus loin Publier un fil RSS). Chaque site décide le nombre de nouvelles qu’il souhaite ainsi publier et la fréquence de la mise à jour. Le fil RSS ainsi créé est disponible pour diverses utilisations [1].
Le concept et la technique sont nés en 1997, le père étant Dave Winer alors employé par l’éditeur d’outils de blogs Radio Userland, tandis que Netscape a utilisé pour la première fois le nom RSS en 1999. Divers allers-retours entre ces deux intervenants ont mené à la version 2 de RSS, publiée sous licence libre : Attribution/Share Alike Creative Commons. L’utilisation de cette technique explose en 2004.

Un fil RSS, ça sert à quoi ?

Les fils RSS ainsi mis à disposition par des sites Web ou des blogs vont être rassemblés. On parle aussi de syndication pour ces agrégats de sources diverses. Deux types de tissages sont aujourd’hui possibles.
D’une part, pour un usage personnel, divers outils permettent de rassembler en un seul espace les fils RSS qui nous intéressent (on parle d’aggregators). On peut les classer par thème et automatiser le rafraîchissement. Ces outils sont si nombreux et en constante évolution qu’on ne pourrait les citer tous, surtout qu’ils vont aussi dépendre du système utilisé. Le navigateur Firefox offre diverses possibilités dans ce domaine (voir plus loin).
D’autre part, lors de la gestion d’un site Web, il est possible de récupérer ces fils et de les publier automatiquement. Cela demande un peu de programmation à moins que l’on n’utilise un CMS (Content Management System) qui prévoit ce mécanisme de syndication ou regroupement [2].

Qui publie des fils RSS ?

De nombreux blogs et de plus en plus de sites publient leurs nouveautés au format RSS. Mais comment le savoir ? Si nous utilisons Firefox, nous verrons apparaître en bas à droite de la fenêtre une petite icône orange [3] avec un symbole d’émission, par exemple pour le site de Swissinfo ou du journal Le Monde.
Des sites publient aussi explicitement l’adresse de leurs fichiers RSS, en utilisant souvent une petite icône RSS ou XML, au texte blanc sur fond orange. Tel est par exemple le cas du site de la BBC ou du blog Formats Ouverts .

Firefox et les RSS

Le navigateur Firefox est un logiciel libre, disponible à la fois pour GNU/Linux, MacOS X et MS Windows, et dans de nombreuses langues. Il intègre les marques-pages dynamiques (live bookmarks), ce qui permet de voir en un coup d’œil les titres des dernières nouvelles des sites sélectionnés. Voir l’encadré pour un exemple concret de configuration.

Firefox et les Live bookmarks

Prenons un exemple concret. Supposons que nous avons un dossier Nouvelles. Pour ajouter les nouvelles du Monde dans le dossier Nouvelles :

  • Aller à la page du journal Le Monde
  • Cliquer sur l’icône dans le coin inférieur droit du navigateur
  • Cliquer sur S’inscrire à Le Monde.fr International
  • Choisir de Créer dans : Nouvelles
    Nous pouvons répéter ce processus pour tous les sites compatibles avec les marque-pages dynamiques.

    Mais comment ajouter les nouvelles des sites ne signalant pas à Firefox qu’ils publient des pages dynamiques, mais qui communiquent l’adresse de leurs fils RSS ? Prenons l’exemple de actualites.epfl.ch. Nous voulons ajouter la Revue de Presse dont le fil RSS est référencé à droite de la page du site d’actualités de l’EPFL. Pas à pas :
  • Marques-pages > Gérer les marque-pages
  • Fichier > Nouveau marque-page dynamique...
  • Nom : Revue de presse EPFL
    Emplacement du fil : recopier le lien
  • Déplacer ce dossier à l’endroit souhaité
  • Fichier > Fermer pour quitter cette fenêtre.
    Pour visualiser les dernières nouvelles, il suffit alors de sélectionner Affichage > Panneau latéral > Marque-pages et d’explorer le contenu du dossier Nouvelles précédemment créé. Le sujet de chaque nouvelle apparaîtra et un simple clic donnera l’accès au texte complet de la nouvelle.

Des solutions nomades

Mais ces marque-pages dynamiques ne seront accessibles que dans l’application Firefox où nous les avons configurés. Il serait confortable de pouvoir y accéder depuis différents endroits.
Firefox étant aussi une plate-forme extensible, il existe de nombreuses contributions dont l’une va nous permettre de gérer les fils RSS en dehors des marques-pages, comme un agrégateur : Wizz RSS News Reader [4].
Wizz RSS comprend une liste de fils publique (non modifiable) et autant de listes privées que l’on souhaite. Une liste privée est identifiée par un User et un Password [5]. Ces informations sont stockées sur un serveur central, ce qui permet d’y accéder de façon nomade [6]. A titre d’exemple, avec le User epfl et le mot de passe epfl2 on accédera à un petit ensemble de fils rassemblés pour l’illustration de cet article. Wizz RSS permet aussi d’exporter et d’importer une configuration donnée (format de fichier ompl), ce qui permet de la partager avec d’autres ou dans d’autres types d’agrégateurs.
Il existe aussi des sites qui permettent de disposer d’un espace pour sa propre configuration de lecteur de fils RSS. Tel est par exemple le cas du site bloglines.com. Si cette solution a l’avantage du nomadisme le plus simple (accessible depuis n’importe quel navigateur), elle peut aussi avoir certains inconvénients : des données personnelles récoltées par ce site étant potentiellement sensibles (centres d’intérêts, types de lecture, etc.) il est important, comme toujours, de prendre connaissance des règles de confidentialité et de ne pas utiliser votre adresse email principale pour l’inscription.

Publier un fil RSS

Si vous disposez d’un site Web et que vous désirez publier un fil RSS, rien n’est plus simple. Il vous suffit en effet de générer un fichier texte en respectant la spécification décrite à l’adresse blogs.law.harvard.edu/tech/rss.
Quelques explications : RSS étant avant tout un format XML, la première ligne spécifie la version utilisée ainsi que l’encodage du fichier. La seconde précise la version du format RSS.

Voici à titre d’exemple le fil RSS du site Liberation.fr :

<?xml version="1.0" encoding="iso-8859-1"?>
<rss version="2.0">
<channel>
<title>Liberation.fr - A la une</title>
<link>http://www.liberation.fr</link>
<description>Les titres de la une de Liberation.fr</description>
<item>
 <title>Back to space</title>
 <link>http://www.liberation.fr/page.php?Article=313576</link>
 <description>Discovery a décollé avec succès mardi à 14h39 GMT de Cap
 Canaveral, en Floride, deux ans après la désintégration en vol de
 Columbia...
 </description>
 <pubDate>Tue, 26 Jul 2005 14:56:50 GMT</pubDate>
</item>
[... idem pour les autres articles]
</channel>
</rss>

Vous créez ensuite un <channel> qui est défini par un titre <title>, un lien <link> et une description <description>. Rien de bien sorcier, donc. D’autres balises facultatives permettent de spécifier le copyright, la langue, une image associée, etc. Pour chaque élément de contenu <item> (une news par exemple) vous allez définir un titre <title>, un lien <link>, le texte correspondant <description> ainsi que la date de publication . Les éléments sont toujours présentés de manières antéchronologique.
Pour être sûr que votre fil RSS est bien valide vous pouvez utiliser le site www.feedvalidator.org qui vous indiquera de manière claire les éventuelles erreurs.

Promouvoir votre RSS

Maintenant que votre RSS est créé, il faut avertir vos utilisateurs de son existence. Comme évoquées précédemment, les icônes XML et RSS sont couramment utilisées. Vous pouvez également indiquer dans le code HTML de votre page l’adresse du fil RSS correspondant en utilisant la balise suivante :

<link rel="alternate" href="/monFeed.rss" type="application/rss+xml"/>

C’est ce mécanisme que Firefox utilise pour ses Live bookmarks.

Publier par fils interposés

S’il est possible à un webmestre de publier sur son site des informations provenant d’autres sites, par l’intermédiaire de fils RSS, cette facilité ne doit pas faire oublier les conséquences que cela peut engendrer.
Tout d’abord, par respect du droit d’auteur, il ne faut pas manquer de signaler ses sources. C’est aussi une question d’éthique. En outre, il est précieux de sélectionner des sources fiables, car ce que diront ces sites sera reproduit sur le nôtre de manière automatique. Notre responsabilité est donc indirectement engagée.
Mais un métier de professionnel voit aussi le jour : sélectionner les meilleurs fils d’information dans un domaine où l’on est expert pour les rendre disponibles à la communauté.

[1] En anglais on parle de news feed ou RSS feed

[2] C’est par exemple le cas de Jahia et de SPIP

[3] Voyant cette icône orange, nous savons déjà que nous pourrons utiliser les actualités publiées par ce site.

[4] Pour installer cette extension, suivre la documentation

[5] Aucune adresse courriel ni aucune autre information personnelle ne sont demandées.

[6] Il faudra pouvoir disposer d’un navigateur Firefox avec l’extension Wizz RSS



Cherchez ...

- dans tous les Flash informatique
(entre 1986 et 2001: seulement sur les titres et auteurs)
- par mot-clé

Avertissement

Cette page est un article d'une publication de l'EPFL.
Le contenu et certains liens ne sont peut-être plus d'actualité.

Responsabilité

Les articles n'engagent que leurs auteurs, sauf ceux qui concernent de façon évidente des prestations officielles (sous la responsabilité du DIT ou d'autres entités). Toute reproduction, même partielle, n'est autorisée qu'avec l'accord de la rédaction et des auteurs.


Archives sur clé USB

Le Flash informatique ne paraîtra plus. Le dernier numéro est daté de décembre 2013.

Taguage des articles

Depuis 2010, pour aider le lecteur, les articles sont taggués:
  •   tout public
    que vous soyiez utilisateur occasionnel du PC familial, ou bien simplement propriétaire d'un iPhone, lisez l'article marqué tout public, vous y apprendrez plein de choses qui vous permettront de mieux appréhender ces technologies qui envahissent votre quotidien
  •   public averti
    l'article parle de concepts techniques, mais à la portée de toute personne intéressée par les dessous des nouvelles technologies
  •   expert
    le sujet abordé n'intéresse que peu de lecteurs, mais ceux-là seront ravis d'approfondir un thème, d'en savoir plus sur un nouveau langage.