FLASH INFORMATIQUE FI



Recensement des adresses ne se terminant PAS par @epfl.ch




Martin OUWEHAND


De quoi s’agit-il ?

Il faut annoncer toutes les adresses e-mail :
• qui sont traitées par un serveur de l’EPFL autre que les serveurs centraux gérés par le SIC (Service Informatique Central)
• qui sont connues et utilisées par des correspondants à l’extérieur de l’EPFL

A partir de novembre 2003, il ne sera plus possible d’envoyer des messsages depuis l’extérieur de l’EPFL aux adresses qui n’auront pas été annoncées.

Cela concerne donc les quelques unités qui utilisent encore des adresses au format xxx@unite.epfl.ch ou celles par exemple qui gèrent des adresses xxx@association.org pour le compte d’une association professionnelle ou académique dans leur domaine de recherche.

Il n’y a par contre pas besoin d’annoncer des adresses telles que root@machine.epfl.ch qui sont utilisées uniquement en interne.

A quoi ça sert ?

Cela servira à mettre en place un point d’entrée unique pour tout le mail entrant à l’EPFL, permettant ainsi de le filtrer systématiquement pour y détecter des virus ou des tentatives de relaying. L’article Chantier de sécurisation de l’e-mail à l’EPFL précédent offre plus de détails à ce sujet.

Qu’est-ce qui va changer ?

Mis à part ce filtrage, il n’y aura aucun changement pour les utilisateurs de ces adresses, qui continueront à pouvoir recevoir leurs messages à ces adresses comme auparavant.

Comment est-ce possible ?

Techniquement, cela se fait en ajoutant dans le DNS (Domain Name System) les noms des serveurs filtres dans la liste des MX (mail eXchanger) des domaines unite.epfl.ch ou association.org (dans les exemples donnés ci-dessus). Les serveurs filtres acheminent ensuite les messages reçus pour ces domaines vers les serveurs de l’EPFL qui s’en occupaient jusque là, avant la mise en place du filtre.

A qui faut-il annoncer ces adresses ?

Nous vous serons reconnaissants de le faire par e-mail à l’adresse Postmaster@epfl.ch.

Jusqu’à quand faut-il le faire ?

Jusqu’au vendredi 17 octobre 2003 : comme la mise en place du filtre est prévu pour la fin octobre, nous aimerions avoir, environ deux semaines auparavant, une idée précise des besoins pour pouvoir mieux l’organiser.

Qui doit le faire ?

Le plus judicieux est sans doute que les administrateurs des serveurs traitant ces adresses concentrent les demandes et nous prions les détenteurs de ces adresses de s’adresser en premier lieu à eux. Mais Postmaster@epfl.ch reste bien volontiers à disposition de tous pour de plus amples renseignements.



Cherchez ...

- dans tous les Flash informatique
(entre 1986 et 2001: seulement sur les titres et auteurs)
- par mot-clé

Avertissement

Cette page est un article d'une publication de l'EPFL.
Le contenu et certains liens ne sont peut-être plus d'actualité.

Responsabilité

Les articles n'engagent que leurs auteurs, sauf ceux qui concernent de façon évidente des prestations officielles (sous la responsabilité du DIT ou d'autres entités). Toute reproduction, même partielle, n'est autorisée qu'avec l'accord de la rédaction et des auteurs.


Archives sur clé USB

Le Flash informatique ne paraîtra plus. Le dernier numéro est daté de décembre 2013.

Taguage des articles

Depuis 2010, pour aider le lecteur, les articles sont taggués:
  •   tout public
    que vous soyiez utilisateur occasionnel du PC familial, ou bien simplement propriétaire d'un iPhone, lisez l'article marqué tout public, vous y apprendrez plein de choses qui vous permettront de mieux appréhender ces technologies qui envahissent votre quotidien
  •   public averti
    l'article parle de concepts techniques, mais à la portée de toute personne intéressée par les dessous des nouvelles technologies
  •   expert
    le sujet abordé n'intéresse que peu de lecteurs, mais ceux-là seront ravis d'approfondir un thème, d'en savoir plus sur un nouveau langage.