FLASH INFORMATIQUE FI



Editorial




Jacqueline DOUSSON


AlterIT, une autre informatique, pour reprendre le jeu de mots qui nous est venu à l’esprit quand le thème du numéro spécial fut choisi. Il y aurait dans ce monde informatique autre chose que Microsoft, le plus connu du grand public, SAP, un progiciel qui couvre tous les domaines de gestion (comptabilité, finances, ressources humaines, gestion académique, etc.), LabVIEW, incontournable quand on parle d’acquisition et de traitements de données techniques et scientifiques, et pourquoi pas, Matlab l’outil universel de calcul mathématique. Loin de moi l’idée de critiquer ces produits ; s’ils sont utilisés sur toute la planète, c’est qu’ils répondent globalement à un besoin.
Il existe aussi une foule d’individus qui construisent ensemble un nouvel espace numérique. Qu’on ne s’y trompe pas, ils ne sont pas minoritaires ; les phénomènes de musique à la carte et de blogs touchent de plus en plus de monde. Ce serait aussi une erreur de croire que ce ne sont que de gentils bricoleurs, regardez avec quel sérieux les développeurs de Plone ou de l’équipe GGWin font passer de véritables épreuves initiatiques avant d’accepter un nouveau venu. Et si le caractère ouvert de l’encyclopédie Wikipédia en fait toute l’originalité, ce n’est pas le joyeux chaos qu’on pourrait attendre, la définition des catégories, des régions, des portails est plus rigoureuse qu’il n’y paraît.
À une époque où il est de bon ton de regretter le non-engagement des jeunes, découvrez certaines expériences, vous y verrez une vraie générosité ! Et même si les psychologues du travail mettent un bémol sur la qualité des échanges tout numériques, on ne peut ignorer le fait que tous ces travaux collaboratifs n’ont été rendus possibles que grâce aux mails, Web, et autres techniques venues se greffer par la suite.
Jusque dans le domaine très sérieux du calcul scientifique, de nouveaux modes de travail apparaissent, là aussi on parle de partage de codes, de récupération de puissance inexploitée, on dirait presque de l’écologie !
Aujourd’hui quand nombre de certitudes risquent de s’effondrer le regard de deux intellectuels est là pour nous éclairer. René Berger qui depuis toujours traque, commente et nous alerte sur ces mutations et Bernard Stiegler qui incite les démocraties européennes à prendre urgemment conscience de ces nouveaux enjeux. Les techniques et expériences décrites dans ce journal feront le monde de demain, ce serait irresponsable de ne pas les considérer aujourd’hui.
Que nous réserve le futur ?, saurons-nous éviter les pièges de la techneurologie décrits dans le Salon de nuit ? En attendant, entrez dans ce numéro spécial, découvrez l’autre face de l’informatique et parions ensemble qu’ensuite vous ne regarderez plus de la même façon votre écran d’ordinateur !



Cherchez ...

- dans tous les Flash informatique
(entre 1986 et 2001: seulement sur les titres et auteurs)
- par mot-clé

Avertissement

Cette page est un article d'une publication de l'EPFL.
Le contenu et certains liens ne sont peut-être plus d'actualité.

Responsabilité

Les articles n'engagent que leurs auteurs, sauf ceux qui concernent de façon évidente des prestations officielles (sous la responsabilité du DIT ou d'autres entités). Toute reproduction, même partielle, n'est autorisée qu'avec l'accord de la rédaction et des auteurs.


Archives sur clé USB

Le Flash informatique ne paraîtra plus. Le dernier numéro est daté de décembre 2013.

Taguage des articles

Depuis 2010, pour aider le lecteur, les articles sont taggués:
  •   tout public
    que vous soyiez utilisateur occasionnel du PC familial, ou bien simplement propriétaire d'un iPhone, lisez l'article marqué tout public, vous y apprendrez plein de choses qui vous permettront de mieux appréhender ces technologies qui envahissent votre quotidien
  •   public averti
    l'article parle de concepts techniques, mais à la portée de toute personne intéressée par les dessous des nouvelles technologies
  •   expert
    le sujet abordé n'intéresse que peu de lecteurs, mais ceux-là seront ravis d'approfondir un thème, d'en savoir plus sur un nouveau langage.