FLASH INFORMATIQUE FI



Historique de GNU Generation




Vittoria REZZONICO

Ivo BLÖCHLIGER


Install Fest

Notre prochain Install Fest aura lieu
samedi 20 novembre 2004 à partir de 10h00
au CM11 (en dessous du bureau Accueil & Information).

Pour en savoir plus : http://gnugeneration.epfl.ch

Le tout a commencé dans une salle d’informatique du département de mathématiques (si, si, ça s’appelait comme ça !) quand une bande de copains s’est décidée à présenter Linux avec un stand à Vivapoly 2000. Le délai d’inscription était déjà dépassé, mais c’était un détail insignifiant. Nous avons réussi à obtenir à temps un tas de CDs (plus de 500) de différentes distributions Linux (c’était encore le temps où l’économie allait bien). Comme Vivapoly est quand même une fête où on s’amuse, on a ajouté à l’offre de CD et à la vente de peluches Tux un concours de dessins pour les enfants, qui a connu un grand succès. La décoration de notre stand était tellement novatrice que nous avons gagné le prix du meilleur stand.

Pendant la préparation du stand pour Vivapoly, nous avons eu envie d’organiser des Install Fests. Lors de l’organisation de cette manifestation, il s’est avéré que nous avions intérêt à fonder une association d’étudiants. C’est ainsi que l’association GNU Generation a vu le jour fin janvier 2001.

Nos activités

Les Install Fests

Un Install Fest est une manifestation où de gentils installateurs (des GI) aident toute personne intéressée à installer Linux sur son ordinateur personnel (celui qui se trouve normalement dans la chambre à coucher à côté du lit sur lequel se repose la peluche Tux). Nous prenons également le temps de faire une petite introduction à Linux et nous faisons ainsi découvrir le monde du logiciel libre. A chaque Install Fest entre 10 et 20 PC ont été libérés ;-).
Depuis janvier 2001 on a organisé 7 Install Fests.

GNUWin

Suite aux multiples demandes de logiciels tournant sous Linux (typiquement LaTeX, emacs ou gcc) et également disponibles pour Windows et après une petite recherche sur le Net nous nous sommes rendu compte que quelques passionnés avaient profité de l’ouverture du code source de ces logiciels pour les porter sous Windows. Par la suite, nous avons gravé des CD et pour éviter de refaire à chaque demande un CD, nous avons eu l’idée de créer une compilation de logiciels libres pour Windows. GNUWin était né.

GNUWin I

Durant l’été 2001, à l’aide d’une interface Web affreuse, nous avons récolté plein de logiciels ainsi que des articles expliquant l’esprit et la philosophie des logiciels libres. En la librairie Ellipse à Genève, nous avons trouvé un sponsor pour faire presser 500 CD de GNUWin I. Ces CD ont été distribués aux nouveaux étudiants lors de la journée d’accueil 2001.

Comme le contenu du CD était fait en HTML sur un serveur publiquement accessible, il a trouvé son chemin dans la base de données de Google. Par la suite le trafic sur ce serveur a continué d’augmenter et nous avons reçu des encouragements et même des commandes de CD de la France. Suite à ce succès, nous nous sommes décidés de retenter l’expérience, mais cette fois en quatre langues.

GNUWin II

Avec une interface de construction bien améliorée en Perl/MySQL, une équipe de 10 personnes a travaillé tout un été à la création de GNUWin II en français, allemand, italien et anglais. Nous avons obtenu un soutien considérable de la part de l’EPFL qui nous a permis de presser 1000 CD. En plus, Ikarios, un revendeur en France qui croyait en notre CD, nous en a commandés 700. En octobre 2002 nous avons fait presser 2000 CD. À peu près 700 CD ont été distribués lors de la journée d’accueil des étudiants et quelques centaines ont été distribuées aux collaborateurs et étudiants de l’EPFL.

Comme la première version de GNUWin, GNUWin II est également entièrement accessible via le Web, hébergée sur la machine de travail d’un assistant. Début octobre 2002, on se faisait slashdotter à 2h00 du matin, ce qui a semé la panique au service du réseau qui a coupé la machine à 8h00 après un transfert de presque 100GB. On aurait peut-être dû les prévenir...

Un mois plus tard l’assistant travaillant sur ladite machine, constate un pic de trafic. Regardant les logs du serveur Web, il voit que c’est Barrapunto, la version espagnole de Slashdot, qui amène plein de visiteurs. Il a aussitôt posté un commentaire sur Barrapunto, proposant sans autre de traduire GNUWin II en espagnol. Le lendemain, le projet accueillait 10 nouveaux contributeurs et au bout de deux semaines GNUWin II était disponible en espagnol. Cela a été une superbe expérience de vivre le fonctionnement du modèle de développement des logiciels libres.

À ce jour, GNUWin est disponible en 10 langues et 9 autres sont au cours de développement. On peut l’acheter dans divers magasins online partout dans le monde. Il est aussi devenu nécessaire de faire deux CD pour inclure tous les programmes.

GNUWin III

Comme GNUWin II n’était pas conçu pour ce succès mondial, il est temps de remplacer l’interface de construction par une interface de maintenance. Nous en profiterons pour déplacer le serveur sur une machine plus adaptée. Nous attendons avec impatience que GNUWin III voie le jour en 2005.

Futur de GNU Generation

Nous sommes heureux de pouvoir compter sur de nouveaux membres qui sauront perpétuer l’aventure GNU Generation.



Cherchez ...

- dans tous les Flash informatique
(entre 1986 et 2001: seulement sur les titres et auteurs)
- par mot-clé

Avertissement

Cette page est un article d'une publication de l'EPFL.
Le contenu et certains liens ne sont peut-être plus d'actualité.

Responsabilité

Les articles n'engagent que leurs auteurs, sauf ceux qui concernent de façon évidente des prestations officielles (sous la responsabilité du DIT ou d'autres entités). Toute reproduction, même partielle, n'est autorisée qu'avec l'accord de la rédaction et des auteurs.


Archives sur clé USB

Le Flash informatique ne paraîtra plus. Le dernier numéro est daté de décembre 2013.

Taguage des articles

Depuis 2010, pour aider le lecteur, les articles sont taggués:
  •   tout public
    que vous soyiez utilisateur occasionnel du PC familial, ou bien simplement propriétaire d'un iPhone, lisez l'article marqué tout public, vous y apprendrez plein de choses qui vous permettront de mieux appréhender ces technologies qui envahissent votre quotidien
  •   public averti
    l'article parle de concepts techniques, mais à la portée de toute personne intéressée par les dessous des nouvelles technologies
  •   expert
    le sujet abordé n'intéresse que peu de lecteurs, mais ceux-là seront ravis d'approfondir un thème, d'en savoir plus sur un nouveau langage.