FLASH INFORMATIQUE FI



Quelques nouveautés de FileMaker Pro 7




Anne-Cécile FOLLONIER


“FileMaker Pro 7 est la version la plus conviviale et la plus personnalisable de toute l’histoire de FileMaker, et elle vous permet de gérer encore plus d’informations qu’auparavant ! Elle offre des fonctions nouvelles et améliorées, parmi lesquelles de véritables innovations en termes de convivialité et de personnalisation, afin de répondre aux principales demandes des clients FileMaker du monde entier.”

Ces termes publicitaires se révéleraient-ils exacts ou totalement exagérés ? Après seulement quelques clics de souris... les agents d’arobasque sont une nouvelle fois convaincus que l’automne va être... printanier... tout nouveau tout beau !

Voici donc quelques nouveautés

Mode Utilisation

La fiche est morte... vive l’en-re-gis-tre-ment ! Un certain nombre de termes changent de dénomination, autre exemple : une rubrique multivaluée devient une répétition.

Accéder plus rapidement aux informations grâce au multi-fenêtrage

On peut ouvrir simultanément plusieurs fenêtres d’une même base de données et accéder plus rapidement aux informations dont nous avons besoin.

JPEG - 9.7 ko
fig. 1
J’ai besoin d’avoir à l’écran, à la fois les coordonnées d’une personne, notamment son numéro de téléphone, mais également une commande précise

Lors de recherches, cette méthode permet d’afficher dans chaque fenêtre les résultats d’une requête différente !

Mode modèle :

Confirmation des actions

Une nouvelle option permet de confirmer les changements apportés aux enregistrements et aux modèles avant de les enregistrer. Cette fonctionnalité évite de supprimer des informations par inadvertance et permet de tester des changements de modèle en toute sécurité avant de valider une nouvelle conception, cette option peut être désactivée à tout moment :

JPEG - 5.7 ko
fig. 2

Nouvelle zone d’état

Elle indique plus clairement le mode dans lequel vous vous trouvez : Utilisation, Recherche, Modèle ou Prévisualisation, afin d’éviter de coûteuses erreurs de saisie et permet de basculer plus rapidement d’un mode à l’autre.

JPEG - 5.9 ko
fig. 3

FileMaker et ... FileMaker

Les tables

Plus besoin de créer de multiples fichiers liés entre eux. On parle maintenant de TABLES : on regroupe les différentes tables de notre base de données dans un seul fichier (il devient donc inutile de les stocker dans plusieurs emplacements).

JPEG - 12.4 ko
fig. 4
On a lié les détails d’une personne à une commande et à un catalogue en traçant simplement une ligne entre les rubriques pour créer les liens.

Par exemple, dans FM 6.0 les fichiers Adresse, Catalogue et Factures formaient trois fichiers bien distincts, réunis par des liens. Dans FM 7.0, un seul fichier, trois tables. Chaque table possède ses propres rubriques et enregistrements. Les modèles des trois tables sont accessibles à tout instant.

Il est très agréable de visualiser et manipuler une carte visuelle de notre base de données, qui offre une représentation graphique de toutes les tables, rubriques et liens de la base de données.

Ce graphique peut être imprimé. On bénéficie d’une vue panoramique de l’ensemble des liens relationnels du fichier et l’on crée des liens bi-directionnels par simple pointer-déposer.

Cette méthode permet, par ailleurs, de créer des scripts et des paramètres de sécurité une seule fois, et de les utiliser dans toute notre solution.

FileMaker ... et le reste du monde

Importer, exporter, et stocker davantage de types de fichiers

Il est possible d’importer, exporter et stocker tout type de fichier dans les nouvelles rubriques multimédia (document Word, feuilles de calcul, fichiers Adobe Acrobat PDF, présentations PowerPoint, photos numériques, films, ou encore musique ...).

Depuis le menu Insertion, on peut par exemple, inclure un document Word (une icône apparaît en mode Utilisation)... un simple clic et le document s’ouvre :

JPEG - 10.5 ko
fig.5
Et enfin pour les récalcitrants qui doivent encore être convaincus par des chiffres et rien que des chiffres

La capacité de votre base de données devient vertigineuse :

La quantité de données pouvant être stockée dans une base devient quasiment illimitée, grâce à une augmentation significative des tailles limites de fichiers et de rubriques. On peut stocker désormais jusqu’à 8 téraoctets d’informations dans une seule base, 4000 fois plus que dans la version précédente ! Les rubriques peuvent contenir jusqu’à 4 gigaoctets ; les rubriques Texte, elles, peuvent contenir jusqu’à 2 gigaoctets.

Finalement, si FileMaker 7 ne change pas grand-chose pour l’utilisateur lambda, les nouveautés offertes en font un outil de choix pour les professionnels et les utilisateurs avertis de ce produit.



Cherchez ...

- dans tous les Flash informatique
(entre 1986 et 2001: seulement sur les titres et auteurs)
- par mot-clé

Avertissement

Cette page est un article d'une publication de l'EPFL.
Le contenu et certains liens ne sont peut-être plus d'actualité.

Responsabilité

Les articles n'engagent que leurs auteurs, sauf ceux qui concernent de façon évidente des prestations officielles (sous la responsabilité du DIT ou d'autres entités). Toute reproduction, même partielle, n'est autorisée qu'avec l'accord de la rédaction et des auteurs.


Archives sur clé USB

Le Flash informatique ne paraîtra plus. Le dernier numéro est daté de décembre 2013. Vous désirez recevoir la clé USB contenant tous les numéros, inscrivez-vous avec le formulaire inform.epfl.ch pour la recevoir.

Taguage des articles

Depuis 2010, pour aider le lecteur, les articles sont taggués:
  •   tout public
    que vous soyiez utilisateur occasionnel du PC familial, ou bien simplement propriétaire d'un iPhone, lisez l'article marqué tout public, vous y apprendrez plein de choses qui vous permettront de mieux appréhender ces technologies qui envahissent votre quotidien
  •   public averti
    l'article parle de concepts techniques, mais à la portée de toute personne intéressée par les dessous des nouvelles technologies
  •   expert
    le sujet abordé n'intéresse que peu de lecteurs, mais ceux-là seront ravis d'approfondir un thème, d'en savoir plus sur un nouveau langage.