FLASH INFORMATIQUE FI



Sur la scalibilité des clusters PC




Ralf GRUBER

Trach-Minh TRAN


En se basant sur la théorie présentée dans [3], le facteur d’accélération est déterminé pour des applications d’éléments finis et de volumes finis tri-dimensionelles. Dans un premier temps, les opérations locales matrice*vecteur sont optimisées pour un processeur. Ensuite, la scalabilité des algorithmes utilisant la décomposition des domaines est examinée pour différentes architectures de réseau. Dans ce but, on considère les problèmes dont la taille locale et la taille globale sont respectivement fixées. Il est montré que la latence du réseau n’affecte pas les résultats.



Cherchez ...

- dans tous les Flash informatique
(entre 1986 et 2001: seulement sur les titres et auteurs)
- par mot-clé

Avertissement

Cette page est un article d'une publication de l'EPFL.
Le contenu et certains liens ne sont peut-être plus d'actualité.

Responsabilité

Les articles n'engagent que leurs auteurs, sauf ceux qui concernent de façon évidente des prestations officielles (sous la responsabilité du DIT ou d'autres entités). Toute reproduction, même partielle, n'est autorisée qu'avec l'accord de la rédaction et des auteurs.


Archives sur clé USB

Le Flash informatique ne paraîtra plus. Le dernier numéro est daté de décembre 2013.

Taguage des articles

Depuis 2010, pour aider le lecteur, les articles sont taggués:
  •   tout public
    que vous soyiez utilisateur occasionnel du PC familial, ou bien simplement propriétaire d'un iPhone, lisez l'article marqué tout public, vous y apprendrez plein de choses qui vous permettront de mieux appréhender ces technologies qui envahissent votre quotidien
  •   public averti
    l'article parle de concepts techniques, mais à la portée de toute personne intéressée par les dessous des nouvelles technologies
  •   expert
    le sujet abordé n'intéresse que peu de lecteurs, mais ceux-là seront ravis d'approfondir un thème, d'en savoir plus sur un nouveau langage.