FLASH INFORMATIQUE FI



FlashiPhone


Programme de développement pour iOS.



iOS Developer Enterprise Program.


François ROULET


L’EPFL a souscrit, par l’entremise du DIT, au contrat iOS Developer Enterprise Program. En quoi consiste ce programme ?
Le développement et la diffusion d’applications mobiles iOS (pour iPhone, iPad, iPod Touch) sont extrêmement réglementés, afin de garantir à Apple, donc à ses clients, la sécurité logicielle de tous ses appareils mobiles. En effet, une pandémie virale planétaire aurait un effet dévastateur, c’est pourquoi Apple impose une certification globale, matérielle, système et applications. Cette stratégie porte ses fruits, puisque depuis l’apparition de l’iPhone en été 2007, aucun logiciel malveillant ne s’est propagé. C’est pourquoi la seule voie d’accès au chargement d’applications est exclusivement le iTunes Store (itms ://), où elles sont préalablement soumises à un contrôle de conformité par Apple avant leur publication.
Apple met gratuitement à disposition un environnement de développement, Xcode, héritier de l’environnement NextStep et son légendaire Interface Builder, aujourd’hui dans sa 5e version. Cet environnement unifié englobe aussi bien le développement d’applications pour iOS que pour OS X (Mac). Pour développer une application, nul besoin de souscrire à un des programmes de développement, puisque vous pouvez télécharger gratuitement Xcode depuis le App Store. La restriction étant que vous ne pourrez tester votre application que dans le iOS Simulator sur votre Mac, mais pas dans du matériel réel.
A ce moment, entre en jeu la souscription à un des programmes de développement, donnant accès au portail de la génération des certificats servant à constituer des Provisioning Profile, qui autoriseront Xcode à pousser le code de votre application dans vos équipements mobiles iOS et à l’exécuter.

Comparatif des prestations des trois différents programmes de développement existants : individuel, entreprise et université. Pour les deux premiers, une entité légale (D-U-N-S), et une finance annuelle sont requises.

Il existe trois programmes de développement, respectivement, individuel, entreprise et université, dont les noms sont suffisamment éloquents. Malheureusement, ce dernier en apparence dédié aux universités, avec l’avantage d’être gratuit, s’est avéré inapplicable pour l’EPFL, c’est pourquoi nous nous sommes orientés vers le programme Entreprise.
Le programme Developer Enterprise permet justement de générer des certificats, qui autorisent la distribution d’applications hors du iTunes Store de Apple, mais à l’intérieur de notre entreprise depuis nos propres serveurs (In-House Distribution). Dans ce contexte, nos propres applications ne sont pas soumises au contrôle de conformité par Apple. En revanche, ce programme Enterprise ne permet pas de publier une application sur le iTunes Store, car l’unique voie pour le faire est le programme individuel.

Développement d’applications iOS

Pour qu’une application iOS puisse s’exécuter, il faut qu’un Provisioning Profile lui soit associé, celui-ci comprenant au minimum l’identificateur de l’application (App ID), et le certificat généré par le portail du programme iOS Developer. Il existe deux types de Provisioning Profile : celui de développement, qui contient en sus l’identificateur de l’appareil iOS cible, restreignant la diffusion de l’application en phase de développement aux appareils iOS enregistrés, et celui de distribution, qui s’appliquent indifféremment à tous les appareils iOS.


Processus de développement d’applications dans ses différentes phases, et les éléments requis pour chacune d’elles.

Conditions de lancement d’une application IOS

L’enregistrement d’appareils iOS est limité à 100 par contrat et par année, et ce quota est nominatif, à savoir qu’un appareil enregistré est irrévocablement décompté pendant toute l’année de validité du contrat !

Test et développement

Durant le développement de votre application, afin de se prémunir contre une diffusion incontrôlée, on fait appel à un Provisioning Profile de développement, comprenant au minimum l’identificateur de l’application (App ID), le certificat de développement généré par le portail iOS Developer, mais aussi les identificateurs (Device ID) des appareils iOS autorisés à l’exécuter, en principe ceux que possède l’équipe de développement.

Organigramme de la signature d’application en phase développement (Development Provisioning Profile).

Distribution interne (In-House Distribution)

Une fois le code de l’application testé et validé, puis signé avec un Provisioning Profile de distribution, il est alors possible de le diffuser en interne dans notre entreprise en le publiant sur un serveur Web, que les appareils iOS accéderont directement via Wi-Fi.
Il est aussi possible de charger votre application ainsi préparée dans votre appareil mobile iOS par l’entremise de vos applications iTunes, iPhone Configuration Utility, ou simplement Xcode. Étant donné qu’à ce stade, votre application peut s’installer sur n’importe quel appareil iOS, veillez à ne pas la diffuser hors de l’EPFL, afin de respecter les termes du contrat signé avec Apple. Il n’existe pas de limite quantitative pour la distribution In-House.

Organisation de l’équipe de développement

Le contrat Developer Enterprise est hiérarchisé, avec un seul et unique Team Agent par contrat, responsable envers Apple, puis des Team Admin, ou administrateurs locaux, et enfin, des Team Members, affiliés à leurs Team Admin respectifs. Chaque statut a ses propres prérogatives.

  • Le Team Agent est responsable de la relation avec Apple, de la gestion des membres, et de la distribution des applications pour toute l’école via le certificat de distribution.
  • Le Team Admin gère une équipe de développement, et distribue les certificats de développement.
  • Le Team Member est le développeur. Il s’en réfère à son Team Admin pour obtenir les certificats nécessaires.

Notre souscription est réservée aux collaborateurs de l’EPFL, qui en feront une demande motivée, auprès du [Team Agent ]pour notre École->mailto:ios@epfl.ch]. Veuillez trouver ci-après quelques références documentaires concernant le développement et la distribution d’applications iOS.

Références



Cherchez ...

- dans tous les Flash informatique
(entre 1986 et 2001: seulement sur les titres et auteurs)
- par mot-clé

Avertissement

Cette page est un article d'une publication de l'EPFL.
Le contenu et certains liens ne sont peut-être plus d'actualité.

Responsabilité

Les articles n'engagent que leurs auteurs, sauf ceux qui concernent de façon évidente des prestations officielles (sous la responsabilité du DIT ou d'autres entités). Toute reproduction, même partielle, n'est autorisée qu'avec l'accord de la rédaction et des auteurs.


Archives sur clé USB

Le Flash informatique ne paraîtra plus. Le dernier numéro est daté de décembre 2013.

Taguage des articles

Depuis 2010, pour aider le lecteur, les articles sont taggués:
  •   tout public
    que vous soyiez utilisateur occasionnel du PC familial, ou bien simplement propriétaire d'un iPhone, lisez l'article marqué tout public, vous y apprendrez plein de choses qui vous permettront de mieux appréhender ces technologies qui envahissent votre quotidien
  •   public averti
    l'article parle de concepts techniques, mais à la portée de toute personne intéressée par les dessous des nouvelles technologies
  •   expert
    le sujet abordé n'intéresse que peu de lecteurs, mais ceux-là seront ravis d'approfondir un thème, d'en savoir plus sur un nouveau langage.