FLASH INFORMATIQUE FI



Echos du ForumIT d’automne


Le 29 novembre 2012, un peu plus de 30 responsables informatiques d’unités ont assisté au ForumIT, rencontre bisannuelle avec le DIT. Pour ceux qui n’ont pas pu y assister, voici les sujets qui ont été abordés. Les présentations sont disponibles sur le site.



Twice a year, ForumIT is meeting point for IT Domain and IT-people from the EPFL labs (more than 200 people). If you could not attend the the November 29th Forum IT, you will find here abstracts of the tackled subjects. The presentations are available on the site.


Jean-Claude BERNEY


IT@EPFL : survol des 6 derniers mois

Généralités

Une nouvelle Vice-présidence pour les Systèmes d’Information (VPSI) a été mise en place le 1er septembre 2012 avec le prof. Karl Aberer comme Vice-président. Des réflexions ont lieu concernant l’évolution de la gouvernance IT. Les sujets identifiés comme prioritaires sont les suivants :

  • la sécurité informatique,
  • la communication des SI,
  • le lien entre le business et l’IT (besoin de business analystes),
  • le Call Center / Help Desk.

La Direction de l’EPFL a décidé de mettre en place un PPM (Project Portfolio Management) pour les projets informatiques des services centraux avec les principales missions suivantes : identification des projets, suivi de l’allocation des ressources, mise en priorité, revue des projets. Le DIT a décidé d’introduire progressivement ITIL, les premières étapes seront la modélisation de quelques processus de base (gestion des incidents, des problèmes et des changements) et l’établissement du catalogue de services.
Sur le plan national, le financement du projet Information scientifique : accès, traitement et sauvegarde a été accepté par la CRUS. Il se déroulera sur la période 2013 à 2016. L’année 2013 sera principalement dédiée à l’établissement d’une stratégie.
Suite au dernier ICT Focus meeting organisé par SWITCH en octobre 2012, plusieurs universités ont montré un intérêt pour étudier les possibilités de collaborer sur le thème de l’outsourcing de services IT de base (datacenter, cloud : messagerie, stockage de type dropbox, ...). Des réflexions du même type ont également lieu au niveau des institutions du CEPF.
La collaboration entre les universités de Lausanne, de Genève et de l’EPFL autour du HPC (projet CADMOS) se poursuit, le super-ordinateur actuel IBM BG/P va être remplacé par le nouveau modèle, le BG/Q (mise en production le 1er février 2013). Ce sera le premier BG/Q installé en Suisse.
Dans le domaine de la gestion des données de recherche et carnet du laboratoire, un projet pilote est en cours dans les facultés SV et SB avec la mise en place du logiciel SLIMS de Genohm. Une décision sur le démarrage d’un projet à plus grande échelle sera prise début 2013.
La solution de téléphonie de l’EPFL sera remplacée progressivement dès 2013 (passage à la téléphonie sur IP et aux communications unifiées). Un appel d’offres pour choisir une technologie et un intégrateur a été lancé fin-2012 (le 10 décembre 2012, la Direction de l’EPFL a choisi la société Connectis avec une solution basée sur la technologie CISCO Systems).

Réseau

  • Réseau fixe : il n’y a plus qu’une seule sorte de prises libre-service qui offre les mêmes fonctionnalités que les anciennes prises jaunes et 802.1x.
  • Wireless : augmentation du nombre de connexions possibles (changement des adresses IP de 128.178.x.y à 128.179.x.y). Le 802.11b n’est plus supporté.
  • Datacenters : Installation de connexions à 10 Gbps dans la salle des serveurs de backup (BM).

Serveurs centraux

  • HPC : installation du superordinateur IBM BG/Q de CADMOS (209 Tflops), installation du cluster mutualisé Bellatrix (115 Tflops) ;
  • Backup : Validation technique d’Atempo Time Navigator pour le remplacement de Veritas Netbackup en 2013 ;
  • Service SAN : remplacement des baies de stockage EMC CX4 par des Vnx 5500 avec cache SSD.

Services de base

  • Participation à plusieurs audits de services
  • AD : migration terminée des domaines Students et ENAC vers Intranet.
  • EPFLTV : nouvelle infrastructure pour retransmettre la TV numérique en multicast (y compris HD). Intégration de Klewel à EPFLTV (vidéos de cours).

Support

  • Help Desk du DIT : activité pendant l’année 2012 : 32’000 tickets dont 14’000 de bruit de fond, soit 18’000 tickets réels à traiter dont 11’000 en premier niveau, donc jamais arrivés au deuxième niveau (cela représente environ 75 incidents/events réels par jour).
  • Cours du DIT : à la mi-novembre, environ 300 cours donnés/organisés à environ 1’600 personnes. Les cours de langages informatiques et pour webmasters ont été très demandés cette année.

KIS

  • Jahia : upgrade logiciel, ajout de nouvelles boîtes de contenu (accroche, actu, etc.), optimisation des performances.
  • Mémento : ajout des mémentos d’unité et ajout du mémento académique.
  • People : amélioration des trombinoscopes pour Jahia.
  • Moteur de recherche : intégration des plans de cours dans la recherche.

Pour le 1ème semestre 2013

  • Gestion : implémentation des premiers processus ITIL, établissement du catalogue de services du DIT et appel d’offres pour le remplacement d’OTRS.
  • Réseau :
    • étude et installation du réseau dans les nouveaux bâtiments BI et IMT à Neuchâtel,
    • mise en place d’un firewall pour contrôler l’accès au réseau de gestion des bâtiments,
    • installation de connexions à 10 Gbps dans la salle serveurs de SV,
    • téléphonie sur IP et communications unifiées : mise en service dans le bâtiment BI,
    • IPv6 : support de serveurs Web en IPv6 en mode load balancé.
  • Apple : début 2013 : fin de la distribution des logiciels MacOS par le protocole AFP de Apple.
  • Messagerie : début 2013 : quota de tous les collaborateurs à 5 GB.

Jean-Claude Berney, Domaine IT



Projet ITIL@DIT

La solution actuelle de gestion de services du DIT (OTRS) est trop limitée et pas assez évolutive. Nous souhaitons améliorer la gestion des incidents du Help Desk en termes de traçabilité, efficience du traitement et dispaching des incidents. La nouvelle solution devra à terme aussi couvrir d’autres fonctionnalités comme :

  • Monitorer toutes les autres prestations du DIT, qu’elles soient sous forme de services ou de projets
  • Jouer le rôle de portail pour les services du DIT, avec la documentation associée.

Simplement changer d’outil de gestion des services n’est clairement pas suffisant. Il est nécessaire d’étudier les différents processus impliqués dans la fourniture des services du DIT. Et comme nous ne souhaitons pas réinventer la roue, nous nous sommes tournés vers ITIL (IT Infrastructure Library) qui propose un ensemble de bonnes pratiques reconnues par la profession.
D’un projet d’introduction d’une nouvelle solution d’ITSM (IT Service Management), nous sommes passés à un projet d’introduction d’ITIL au DIT. L’objectif n’est pas d’implémenter tous les 26 processus de ITIL version 2011, mais uniquement les plus récurrents, soit les processus de gestion des incidents, des problèmes et des changements. Parallèlement à cela, le catalogue des services du DIT sera établi. Les principaux avantages que devrait nous apporter ITIL sont les suivants :

  • des services IT conformes aux attentes des utilisateurs et des clients (dans des métiers) ;
  • la gestion des dépendances des services afin de garantir une qualité de service définie ;
  • la gestion du cycle de vie des services (design, transition, opération) ;
  • une amélioration de l’efficacité (automatisation des activités qui peuvent l’être) ;
  • une meilleure communication avec les utilisateurs au travers d’un portail des services.

Jean-Claude Berney, Domaine IT



Nouveautés en Calcul Haute Performance

En décembre 2010, la direction de l’EPFL a approuvé une nouvelle politique HPC, qui d’un côté classe les infrastructures pour le calcul en trois catégories (High-end, serveurs mutualisés, plates-formes locales de développement) et de l’autre fixe un modèle de financement des plates-formes mutualisées, dans lequel les utilisateurs ne financent que les nœuds de calcul, soit en achetant des parts de la machine, soit des nœuds exclusifs.
En outre, un nouveau cluster mutualisé est acheté chaque année afin de mieux suivre les technologies et les besoins des utilisateurs. Le DIT gère une palette très vaste de clusters de calcul prêts à satisfaire tout besoin, le dernier arrivé s’appelle Bellatrix (voir aussi l’article du FI 8/2012 Bellatrix – le nouveau cluster de calcul de l’EPFL géré par le DIT ainsi que l’article Bellatrix est là – rappel et nouveautés dans ce même numéro).
À présent, nous travaillons sur les prochains clusters. Nous sommes tout au début de la procédure. Il est donc possible pour les clients potentiels d’influencer le choix des machines. Si vous vous sentez concernés, n’hésitez pas à me contacter !

Vittoria Rezzonico, coordinatrice HPC/CSE EPFL

Les achats à l’EPFL

En février 2012 la Direction de l’EPFL, en se basant sur un rapport, a donné son feu vert pour la mise en place d’une organisation achat qui a pour objectif, à travers des achats optimisés, de dégager de la valeur supplémentaire à mettre au service de l’enseignement et de la recherche de l’EPFL.
Le rapport achat a établi un état des lieux des achats effectués à l’EPFL en terme de dépense, d’organisation, de procédures et d’outils informatiques, des écarts entre la structure d’achat actuelle et une organisation Best in Class comme définie dans l’industrie ont été mis en évidence.
Des axes d’amélioration ont été définis et sont en train d’être mis en place :

  • une nouvelle organisation, avec une définition claire du rôle de l’acheteur.
  • un système d’achat commun au lieu d’une multitude (projet ASIA).
  • un processus d’achat optimisé.

Nina Stolzenberg, DABS

Poséidon

Rappel des domaines d’activités de Poséidon :

  • benchmarking et sélection des constructeurs et des modèles de laptop pour les étudiants et les collaborateurs (privés) ;
  • négociations avec les constructeurs sélectionnés (actuellement : Lenovo, HP et Apple) ;
  • aide financière à l’achat pour les étudiants (prêt à 0%) ;
  • organisation d’évènement (journée Poséidon,...) ;
  • support : logiciel, matériel, machine de remplacement, installation de logiciels commerciaux (Matlab, Mathematica, Maple, Windows) ou libres ;
  • collaboration avec des institutions partenaires (Unil, Hes-SO, UniNE, CERN,...).

Quelques statistiques :

  • Plus de 6500 laptops ont été commandés au travers de Poséidon depuis 2005 ;
  • Interventions les plus fréquentes (statistiques depuis le début de l’utilisation de l’application Codebar en 2005) :
    • 6849 réparations, dont 2535 hardware, 4100 software et 314 indéfinies ;
    • Installation Windows (1866) dont près d’un tiers sur Apple (456) ;
    • 356 interventions impliquant la plate-forme Ubuntu (installations, dépannages, sauvegardes,...) ;
    • Configurations réseau, myPrint ;
    • Récupération de données.

Krassimir Todorov, Domaine IT





Cherchez ...

- dans tous les Flash informatique
(entre 1986 et 2001: seulement sur les titres et auteurs)
- par mot-clé

Avertissement

Cette page est un article d'une publication de l'EPFL.
Le contenu et certains liens ne sont peut-être plus d'actualité.

Responsabilité

Les articles n'engagent que leurs auteurs, sauf ceux qui concernent de façon évidente des prestations officielles (sous la responsabilité du DIT ou d'autres entités). Toute reproduction, même partielle, n'est autorisée qu'avec l'accord de la rédaction et des auteurs.


Archives sur clé USB

Le Flash informatique ne paraîtra plus. Le dernier numéro est daté de décembre 2013.

Taguage des articles

Depuis 2010, pour aider le lecteur, les articles sont taggués:
  •   tout public
    que vous soyiez utilisateur occasionnel du PC familial, ou bien simplement propriétaire d'un iPhone, lisez l'article marqué tout public, vous y apprendrez plein de choses qui vous permettront de mieux appréhender ces technologies qui envahissent votre quotidien
  •   public averti
    l'article parle de concepts techniques, mais à la portée de toute personne intéressée par les dessous des nouvelles technologies
  •   expert
    le sujet abordé n'intéresse que peu de lecteurs, mais ceux-là seront ravis d'approfondir un thème, d'en savoir plus sur un nouveau langage.