FLASH INFORMATIQUE FI



Mille francs pour un tour d’hexagone à toute pompe


Le sponsor : Camptocamp
Le gagnant : Florian Gandor, Section des Sciences et ingénierie de l’environnement - Master 1



The sponsor : Camptocamp
The winner : Florian Gandor, Section of Environmental Sciences and Engineering - Master 1


Appoline RAPOSO DE BARBOSA


Oui cette année, il fallait être rapide, nous avons eu à peine le temps de suivre les candidats. Florian n’a pas démérité, il a été hyper rapide. Bravo ! Mais était-ce si facile que cela  ?

Jugez plutôt...

L’hexagone entourant la France en page 19 du FI7/2012 était facile à trouver et le lien avec l’adresse aussi. Encore fallait-il mettre dans sa petite tête hexagone et France.
À chaque épreuve, vous receviez une photo d’un site de l’École ; il fallait reconnaître l’endroit indiqué par la croix.

couleur2012.epfl.ch

Sur ce site vous trouviez la première photo (un bureau en chimie, le locataire des lieux fut très surpris de me voir tourner autour du bureau pour faire une photo) et une mise en bouche :

Vous allez devoir trouver un objet sur le campus. Comment le trouver ? Promenez-vous sur le campus, ouvrez vos yeux, révisez votre géométrie.


suivie d’un quiz sur vos connaissances de l’histoire de notre École

Les logos : l’un d’entre eux n’a jamais été le logo officiel de l’École

Le texte du troisième avait été changé en : École Polytechnique Féminine de Lausanne.

Les prénoms : Maurice, Bernard, Patrick sont dans un bateau ... mais il manque quelqu’un ?

Il fallait reconnaître les prénoms des présidents de l’EFPL, il manquait Jean-Claude Badoux ; les autres étant Maurice Cosandey, Bernard Vittoz et Patrick Aebischer.

Depuis des décennies, l’EPFL dispose de super-ordinateurs. Savez-vous le nom du premier gros ordinateur installé à l’EPFL ? A : Zetta B : Zebra C : Cray/ZMP

Zebra. C’est en effet en 1958 que naissait le Centre de Calcul électronique de l’EPUL avec une machine logique à tubes dotée d’une mémoire à tambour de 8’000 mots et travaillant en mono-programmation, la Stantec ZEBRA (calculateur binaire très simple, du hollandais : Zeer Eenvoudige Binaire Reken Automaat). Les programmes étaient introduits par des bandes de papier perforées. Cette machine fut l’une des premières calculatrices dotées d’un système d’exploitation complet.

En réponse à votre mail contenant les réponses exactes au quiz, vous receviez le message ci-après et une deuxième photo représentant l’escalier de secours qui sort du RLC, on reconnaît au fond à droite les cheminées du batochime :

C’est pas mal, mais il nous semble qu’un cours de rappel sur la géométrie française ne vous ferait pas de mal, n’hésitez pas à vous inscrire, il reste des places.


Moodle

Bien sûr il fallait aller sur Moodle pour s’inscrire au cours de géométrie française, où se trouvait en topic 1, un fichier pdf pour en savoir plus contenant les reproduction et indice suivants :



Lui savait comment construire un hexagone à partir du cercle circonscrit, contactez-le rapidement.
Il ne faut rien jeter ... tout peut servir

et ... en topic 2 : et encore plus contenant une troisième photo (le restaurant Le Corbusier)


Vous reconnaissiez Euclide et lui envoyiez alors un mail pour recevoir avec une quatrième photo (le passage souterrain pour se rendre au Starling Hotel), cette demande :

Ce campus a tellement changé depuis ma jeunesse que je ne sais même plus où je suis. Pouvez-vous m’aider ?


couleur2012/peut-etresurlabonnevoie/

Pour aider le mathématicien à se retrouver, l’alias euclide sur le plan de l’EPFL donnait les coordonnées du 5ème point qui se trouvait être l’entrée du LESO.

Musée Bolo

Dernière étape sur le lien donné en légende de la photo, soit couleur2012/peut-etresurlabonnevoie/, vous trouviez l’étape finale du concours :

Vous avez révisé votre géométrie.
Vous avez arpenté le campus, mais il vous reste un dernier rendez-vous avec l’histoire.
Vous adorez les confettis et le poinçonneur des lilas, qui dans ces années-là n’était pas le seul à faire des petits trous. Vous trouverez donc facilement l’objet recherché ... pour preuve son numéro de série.
De plus, ôtez-nous d’un doute, dessinez une figure géométrique sur plan.
Le tout est à envoyer à concoursfi@epfl.ch.
Et vous aurez peut-être gagné les 1000F.

Il suffisait de compléter l’hexagone dont on avait les cinq premiers points pour se trouver au Musée Bolo :

Florian nous a envoyé le premier ce magnifique hexagone dessiné sur le plan de l’EPFL avec les six points rencontrés au fil du concours.
Lors de son passage au Musée Bolo, il a repéré la perforatrice française Bull et nous a donné son nom et son numéro de série :
perforatrice Bull P80 – FRANCE – No de série : 10003269


Bravo Florian ! Ta rapidité nous a laissés pantois et a coupé l’herbe sous les pieds des tortues...
À l’année prochaine !

Lors de la remise du prix au gagnant, Sébastien Ferrara a pris quelques photos…



Cherchez ...

- dans tous les Flash informatique
(entre 1986 et 2001: seulement sur les titres et auteurs)
- par mot-clé

Avertissement

Cette page est un article d'une publication de l'EPFL.
Le contenu et certains liens ne sont peut-être plus d'actualité.

Responsabilité

Les articles n'engagent que leurs auteurs, sauf ceux qui concernent de façon évidente des prestations officielles (sous la responsabilité du DIT ou d'autres entités). Toute reproduction, même partielle, n'est autorisée qu'avec l'accord de la rédaction et des auteurs.


Archives sur clé USB

Le Flash informatique ne paraîtra plus. Le dernier numéro est daté de décembre 2013.

Taguage des articles

Depuis 2010, pour aider le lecteur, les articles sont taggués:
  •   tout public
    que vous soyiez utilisateur occasionnel du PC familial, ou bien simplement propriétaire d'un iPhone, lisez l'article marqué tout public, vous y apprendrez plein de choses qui vous permettront de mieux appréhender ces technologies qui envahissent votre quotidien
  •   public averti
    l'article parle de concepts techniques, mais à la portée de toute personne intéressée par les dessous des nouvelles technologies
  •   expert
    le sujet abordé n'intéresse que peu de lecteurs, mais ceux-là seront ravis d'approfondir un thème, d'en savoir plus sur un nouveau langage.