FLASH INFORMATIQUE FI



Distrilog2 - Foire Aux Questions


Une nouvelle version du serveur de logiciels Distrilog2 a été mise en place le 1er février dernier, d’où des interrogations de la part des utilisateurs. Voici les réponses aux questions les plus fréquentes.



Frequently asked questions and answers about the new release of Distrilog2.


Thierry CHARLES


Dois-je entrer une machine privée dans l’inventaire pour pouvoir commander sur Distrilog  ?
Oui, non seulement la fiche d’inventaire est indispensable, mais une étiquette jaune doit être collée sur la machine et le numéro de cette étiquette associée à ladite fiche d’inventaire.
J’ai une machine privée qui avait été entrée dans l’inventaire, mais qui n’a pas d’étiquette jaune, que dois-je faire  ?
Vous devez contacter le responsable de l’inventaire de votre unité et lui demander de modifier la fiche d’inventaire pour y rajouter le code d’une étiquette jaune.
Je suis accrédité auprès de plusieurs unités. Lors du login Tequila, celui-ci me propose la liste de ces unités, mais, selon le choix que je fais, Distrilog m’affiche une page Accès refusé. Que se passe-t-il  ?
Cela signifie simplement que vous n’êtes pas accrédité avec le droit-distrilog pour cette unité. Actuellement Tequila proposera toujours la liste de toutes les unités auprès desquelles vous êtes accrédité, malgré le fait qu’on lui exige le droit-distrilog au login.
Je dois réinstaller un logiciel sur une machine, mais je dois le recommander sur Distrilog2 alors que je l’avais déjà commandé sur Distrilog1. Le logiciel sera-t-il décompté deux fois  ?
Non. Dans un délai raisonnable tous les logiciels commandés sur Distrilog1 devront être rapportés sur Distrilog2 et seul celui-ci fait foi pour les décomptes de logiciel.
Astuce : vous pouvez encore consulter les logiciels commandés sur la version précédente de Distrilog via l’URL.
Je dois valider une commande pour un logiciel coûteux. Je vois le coût de celui-ci en CrD (Crédits Distrilog). Quel est son coût réel en francs suisses  ?
Il n’est contractuellement pas possible de donner les prix des logiciels sur Distrilog pour des raisons de confidentialité. D’autre part, la décision d’autoriser un logiciel ne doit pas être fonction de son coût, mais fonction de son utilité réelle dans le contexte dans lequel il doit être utilisé. Le but de la validation n’est donc pas que le responsable contrôle le prix, mais qu’il confirme par son accord que ce collaborateur est bien un expert dans le domaine et qu’il fera une utilisation justifiée de ce celui-ci.
D’une manière générale, pour l’instant ce n’est pas le laboratoire qui paiera la facture. Tant que nous arrivons à supporter le coût des logiciels, nous continuerons à les proposer sans contrepartie. Si notre budget logiciel venait à diminuer drastiquement ou s’il y avait une explosion des demandes pour les logiciels coûteux nous nous verrions dans l’obligation, après vous en avoir averti bien à l’avance, de répercuter tout ou une partie de ces coûts aux unités. Cela se fera alors au prorata des Crd consommés.
J’ai le droit d’utiliser Microsoft Office à la maison, comment je fais pour le commander sur Distrilog  ?
En fait, vous avez un droit d’utilisation non concurrentiel de Microsoft Office pour autant que vous l’utilisiez sur votre machine de l’EPFL. Comme vous avez donc commandé sur Distrilog une version pour votre ordinateur professionnel, vous n’avez pas à le commander à nouveau et vous pouvez utiliser les informations d’installation fournies précédemment par Distrilog pour votre ordinateur personnel.
Lors d’une commande, je rentre le numéro de l’étiquette jaune de l’ordinateur correctement, mais Distrilog me dit que cet équipement ne peut recevoir de logiciels, que faire ?
Tout d’abord, vérifiez bien qu’il s’agit de l’étiquette de l’ordinateur lui-même et pas celui de l’écran ou d’un périphérique raccordé à votre machine. Si le numéro vous semble correct cela signifie que l’étiquette n’est pas liée à une fiche d’inventaire pour un ordinateur, dans ce cas demandez au responsable de l’inventaire de votre unité de vérifier ladite fiche en conséquence. Pour qu’un équipement soit accepté par Distrilog, il faut qu’il fasse partie de l’une des classes suivantes : Serveurs, Ordinateur de bureau, Ordinateur portable, Composant calcul, Composant stockage, Cluster de calcul.
Lors d’une commande, je rentre le numéro de l’étiquette jaune de l’ordinateur correctement, mais Distrilog me dit qu’aucune fiche d’inventaire ne correspond à ce numéro, que faire ?
Cela signifie qu’aucune fiche d’inventaire n’est liée à ce numéro d’inventaire. Contactez le responsable de l’inventaire de votre unité pour qu’il remplisse au plus vite ladite fiche.
Je recherche dans l’actuel Distrilog un logiciel qui existait dans la version précédente, mais je le trouve pas, que faire  ?
Certains logiciels distribués par Distrilog1 n’ont pas été reportés vers Distrilog2 car le volume de commande de ces logiciels était trop faible, voire inexistant ou que le logiciel ait été abandonné par son éditeur ou même que l’éditeur du logiciel ait disparu. Nous gardons cependant tous les binaires et toutes les licences précédentes (si elles sont encore utilisables). Si vous avez donc besoin de l’un de ces logiciels, faites simplement une demande au help desk du DIT.

En cas de problème, n’hésitez pas à appeler le help desk du DIT : téléphone 1234 ou email.



Cherchez ...

- dans tous les Flash informatique
(entre 1986 et 2001: seulement sur les titres et auteurs)
- par mot-clé

Avertissement

Cette page est un article d'une publication de l'EPFL.
Le contenu et certains liens ne sont peut-être plus d'actualité.

Responsabilité

Les articles n'engagent que leurs auteurs, sauf ceux qui concernent de façon évidente des prestations officielles (sous la responsabilité du DIT ou d'autres entités). Toute reproduction, même partielle, n'est autorisée qu'avec l'accord de la rédaction et des auteurs.


Archives sur clé USB

Le Flash informatique ne paraîtra plus. Le dernier numéro est daté de décembre 2013.

Taguage des articles

Depuis 2010, pour aider le lecteur, les articles sont taggués:
  •   tout public
    que vous soyiez utilisateur occasionnel du PC familial, ou bien simplement propriétaire d'un iPhone, lisez l'article marqué tout public, vous y apprendrez plein de choses qui vous permettront de mieux appréhender ces technologies qui envahissent votre quotidien
  •   public averti
    l'article parle de concepts techniques, mais à la portée de toute personne intéressée par les dessous des nouvelles technologies
  •   expert
    le sujet abordé n'intéresse que peu de lecteurs, mais ceux-là seront ravis d'approfondir un thème, d'en savoir plus sur un nouveau langage.