FLASH INFORMATIQUE FI



Eunis 2011 à Dublin en Irlande, en plein dans les nuages !


Eunis Dublin 2011, IT - Congrès des services informatiques dans l’enseignement supérieur européen.



Eunis Dublin 2011, IT - Congress in a series of conferences within the framework of the European University Information Systems organisation (EUNIS).


Christian ZUFFEREY


EUNIS 2011, hébergé du 15 au 17 juin 2011 par le Trinity College de Dublin, est le 17ème congrès de l’European University Information Systems. Le congrès EUNIS est l’événement international qui attire un vaste public venant d’établissements d’enseignement supérieur (HEI) et qui a lieu chaque année dans un pays différent. C’est une chance pour les spécialistes internationaux, utilisateurs, chercheurs, décideurs et enseignants de toute l’Europe de partager leurs expériences. C’est aussi une très bonne occasion de présenter et de publier les derniers résultats des recherches et enquêtes relatives à l’informatique dans les établissements d’enseignement supérieur. Mais, avant tout, EUNIS est l’occasion pour tous de se rencontrer et de discuter chaque année ; nous sommes une grande famille européenne qui avons tous les mêmes problèmes informatiques dans nos institutions.
Il y a quatre sessions de 1h30 en parallèle, avec à chaque fois une conférence de 20 min. et 10 min. pour les questions, et ceci deux fois par jour. On voit donc bien que pendant les 20 min. de présentation le sujet est juste survolé, et c’est après, pendant les pauses et nombreux repas pris debout, que les réseaux se créent et que le courant passe. L’anglais est la langue de communication entre tous, tout le monde est dans le même bain, c’est-à-dire que l’on se comprend bien avec notre anglais académique sauf, avec les vrais Anglais qui eux, parlent beaucoup trop vite pour nous. Et cette année en Irlande, on a été bien servi !
Particularité à Trinity College, année du mobile, chaque conférence était enregistrée et diffusée automatiquement en podcast sur iTunes. Le système d’enregistrement tournait sur un simple Macintosh et avait l’air d’être très simple à utiliser, l’opérateur indiquait juste le titre de la conférence et l’enregistrement s’effectuait. Ces podcasts sont consultables dans le programme de la conférence. Pour la représentation de la Suisse à Eunis cette année, il n’y avait que deux personnes, une pour SWITCH et moi pour l’EPFL. Cette situation est peut-être le reflet de la relation entre la Suisse et l’Europe !
En plein dans les nuages disais-je dans le titre… Un proverbe en Irlande dit : qu’ici, il fait beau plusieurs fois par jour, donc les nuages on en a eu notre dose. Mais, il y a surtout le nuage virtuel, le Cloud. Impressionnante la progression de l’effet Cloud cette année à Eunis par rapport à l’année passée où il était quasiment absent. À présent, passons en revue les sujets à la mode que j’ai suivis.

Représentation XML d’un étudiant

J’ai commencé la conférence par un jour de workshop sur le projet de mobilité des étudiants de la taskforce RS3G. Comment devons-nous définir un étudiant, du point de vue informatique (inscription, accred, sciper, notes, diplômes, cursus, roaming, porte-monnaie électronique, quota impression) ? ceci pour pouvoir échanger les données au niveau des universités européennes. Projet Europass, afin d’éviter le syndrome de l’échange de documents pdf par e-mail !. Au passage, la présentation était faite depuis le cloud : www.slideshare.net.

Portail pour l’inscription des étudiants dans le nuage Azure de Microsoft

A l’université de Trás-O-Montes et Alto Douro au Portugal, l’inscription des étudiants est un processus exécuté chaque année, habituellement dans les deux premières semaines de septembre, comme la plupart des étudiants vont tenter de s’inscrire dans les deux premiers jours de la période d’inscription, l’application Web est utilisée d’une manière très intense et pour une période de temps très courte. Comme l’infrastructure informatique devait être modernisée, la solution Microsoft Cloud Azurea été choisie pour ce projet, elle devait aussi valider la continuation dans cette direction pour les applications futures. Le développement en .NET ne leur a pris qu’un mois et cela a coûté seulement 70 €/mois pour une infrastructure redondante et performante juste pour la durée de l’inscription.

Le cloud computing dans l’enseignement supérieur ?

À l’université de Zagreb, depuis 2008 ils utilisent Google Docs pour distribuer les supports de cours aux étudiants. Ils distribuent l’url du document via Moodle.
Une étude sur cette solution a été faite et ils constatent que l’avantage d’utiliser le cloud c’est qu’il n’y a plus besoin de maintenir à jour les applications de bureautique et que les machines ont besoin de beaucoup moins de puissance, donc tiennent plus longtemps sur batteries. Il faut juste une connexion internet et un navigateur Web. Les documents sont aussi accessibles depuis les smartphones. En travail de groupe, la dernière version est toujours en ligne, sauvegardée avec le suivi de versions. En cas de perte du portable, les données sont sauvegardées et sécurisées. Ils constatent aussi que les anciens sont plus sceptiques vis-à-vis de ce changement et font de la résistance, par contre les jeunes ont tout de suite accepté le Cloud .

Rapport d’étude sur l’utilisation des services partagés et du cloud computing dans l’enseignement supérieur

La problématique actuelle est qu’il y a une augmentation des étudiants, mais pas des équipes IT. Il faut donc commencer à penser différemment. Les transformations futures vont demander une grande agilité des services IT ! Les universités vont devoir être plus compétitives et devoir sous-traiter une partie de l’IT, cela sera inévitable, mais les institutions ne sont pas prêtes à faire le pas et c’est pourquoi il faudra avoir de l’agilité. Un rapport d’étude de 300 pages a été fait sur ce sujet avec plein d’exemples, une sorte de boule de cristal pour le futur. Une des conclusions de ce rapport, c’est que les utilisateurs seront plus satisfaits qu’actuellement !

Utilisation d’une carte à puce pour la gestion d’identité et des services offerts à l’Université de Porto

Dans cette université qui possède 14 facultés, 31’000 étudiants, 1’900 professeurs, ils utilisent pour l’authentification, le cryptage, la signature et le porte-monnaie le système Equitrac avec une smart card avec ET sans contact ! Intéressant, sans contact quand il faut badger pour imprimer par exemple, avec contact quand il faut s’authentifier ou utiliser le certificat sur un ordinateur. Pour cela, ils utilisent un tout petit lecteur pliable de carte avec contact sous forme de clef USB. Ils ont 24’000 cartes avec certificat pour la cryptographie !.pdf.

Identification des utilisateurs dans le cloud hybride au centre de calcul de Munich

Le service IT de TUM (Technische Universität München), 26’300 étudiants, 548M € de budget, mais 120’000 utilisateurs, leur réseau est distribué sur 500 bâtiments et ils ont 2’500 serveurs avec aussi une sacrée facture d’électricité ! Ils utilisent un Cloud hybride intranet/internet. Le problème est d’authentifier les utilisateurs (IAM) pour tous ces services, ils utilisent pour cela le LDAP based AuthNZ et Active Directory et enfin Shibboleth.

Les défis qui rendent la vie intéressante

Quelques réflexions sur l’utilisation de l’informatique par les étudiants. Toujours plus de demandes et toujours plus vite, la vie informatique s’accélère. Nous avons des changements très rapides dans les technologies. Les access services style iDisk ou DropBox sont de plus en plus utilisés. L’étudiant actuel, digital native, toujours connecté, très mobile, flexible et agile, utilise les services 24/7. Toutes les données sont synchronisées partout et en tout temps. Ils veulent des services plus simples, moins complexes, mais en temps réel, par exemple l’utilisation du SMS au lieu de l’e-mail.

Technologies de l’information et pédagogie. Avons-nous échoué ?

Conférence de l’université de Sorbonne UPMC à Paris. L’enseignement évolue beaucoup plus lentement que la technologie. Par exemple le savoir ne se transmettait depuis très longtemps que par les livres et maintenant tout passe par l’électronique. Il y a une crise entre l’ancienne méthode d’enseignement et la nouvelle, et l’IT se trouve en centre du cyclone. Aussi l’étude est plus axée sur la personne, chacun fait son choix : quelles matières et où il étudie. Cela a pour conséquence d’avoir une nouvelle pédagogie d’enseignement avec de nouvelles technologies et demande une nouvelle formation pour les enseignants. La question est : est-ce que l’enseignement est prêt à changer ? Comme tout va trop lentement, chacun bricole dans son coin sa solution et pour l’étudiant, il y a une perte d’homogénéité de l’enseignement.

Enquête sur l’utilisation du Web 2 dans les universités espagnoles

Comment utilise-t-on les réseaux sociaux à l’université ? Cette étude a été faite dans toutes les universités espagnoles. Quelques statistiques d’utilisation : Facebook 82%, YouTube 74%, Twitter 74% et les blogs d’institution seulement 13%. Avec YouTube sur 100 vidéos produites il y a eu 78’000 visions. Les blogs sont peu utilisés, car abandonnés, plus assez d’info dessus. La difficulté est qu’il faut être très réactif, Facebook et Twitter c’est tous les jours et Youtube c’est toutes les semaines, ainsi que dans la communication avec les utilisateurs, questions-réponses. Les réseaux sociaux demandent plus d’activité (personnel) et les blogs plus d’engagement. Va-t-on avoir le personnel pour tenir ce rythme ?

Université virtuelle de Bavière

L’université virtuelle de la région de Bavière en Allemagne existe depuis mai 2000 et compte 200’000 étudiants, rien que cela ! On ne peut pas être diplômé dans cette université, on reçoit seulement des crédits universitaires reconnus en Europe. Pour l’année académique 2010/2011, un catalogue de 475 cours, 77’000 cours ont été suivis par 30’000 étudiants soit 210’000 crédits distribués.
Voilà, le prochain congrès EUNIS 2012 aura lieu à Vila Real au Portugal du 20 au 22 juin 2012.



Cherchez ...

- dans tous les Flash informatique
(entre 1986 et 2001: seulement sur les titres et auteurs)
- par mot-clé

Avertissement

Cette page est un article d'une publication de l'EPFL.
Le contenu et certains liens ne sont peut-être plus d'actualité.

Responsabilité

Les articles n'engagent que leurs auteurs, sauf ceux qui concernent de façon évidente des prestations officielles (sous la responsabilité du DIT ou d'autres entités). Toute reproduction, même partielle, n'est autorisée qu'avec l'accord de la rédaction et des auteurs.


Archives sur clé USB

Le Flash informatique ne paraîtra plus. Le dernier numéro est daté de décembre 2013.

Taguage des articles

Depuis 2010, pour aider le lecteur, les articles sont taggués:
  •   tout public
    que vous soyiez utilisateur occasionnel du PC familial, ou bien simplement propriétaire d'un iPhone, lisez l'article marqué tout public, vous y apprendrez plein de choses qui vous permettront de mieux appréhender ces technologies qui envahissent votre quotidien
  •   public averti
    l'article parle de concepts techniques, mais à la portée de toute personne intéressée par les dessous des nouvelles technologies
  •   expert
    le sujet abordé n'intéresse que peu de lecteurs, mais ceux-là seront ravis d'approfondir un thème, d'en savoir plus sur un nouveau langage.