FLASH INFORMATIQUE FI



Une nouvelle informatique pour une nouvelle EPFL




Jacqueline DOUSSON


Structures consultatives et décisionnelles

Les anciennes commissions (CI : commission informatique et CTI : commission technique informatique) laissent progressivement la place aux nouvelles structures, la DIS (Direction Informatique Stratégique), chargée de l’attribution des fonds et des prises de décisions stratégiques et politiques, et le CI (Comité informatique), qui sera le cadre de débats plus techniques. Ces deux nouvelles structures ont été présentées dans le Flash du 19 février 2002. En voici les compositions actuelles :

Direction Informatique Stratégique (DIS)

Elle est dirigée par Jean-Claude Berney (Directeur Informatique Stratégique), ses membres sont le chef du SIC (Michel Reymond), le président du CI, des représentants des 3 vice-présidences (Gérald Parisod pour la VPR,
Jean-Daniel Miauton pour la VPPL, le représentant de la VPF reste à nommer), un représentant de la communication, Elaine McMurray, un représentant des facultés, Denis Gillet, et un représentant des sections qui sera nommé ultérieurement par la CDS (Albert Renken remplit cette fonction a.i.).

Comité informatique (CI)

Y participent, avec droit de vote :
le directeur informatique stratégique, le chef du SIC, un représentant des services centraux (Michel Bourquin, VPPL), 5 représentants enseignement et recherche des facultés : Prof. Eduardo Sanchez (IC), Denis Gillet (STI),
Prof. John Madocks (SB), Prof. Georges Abou-Jaoudé (ENAC), et Yvon Roucher a.i. (SV).

Y participent sans droit de vote :
les 5 responsables informatiques des facultés :
Roland Wuillemin (IC), Marie-Lorraine Bontron (STI), Jean-Daniel Bonjour (ENAC) et Yvon Roucher (SV), (le responsable informatique de la faculté SB n’est pas encore nommé), et des invités permanents (Pascal Bangerter et Romain Boichat, CdH, Prof. Gervais Chapuis, UNIL, Dr A. Dudler, ETHZ).

La première réunion du CI a eu lieu en avril et a permis de désigner le prof. Eduardo Sanchez comme président.

L’informatique dans les facultés

L’EPFL dispose depuis le 1er janvier d’une nouvelle organisation avec la création de 5 facultés, l’informatique doit suivre cette restructuration. La commission technique informatique du 26 février fut l’occasion de présenter les nouvelles organisations de l’informatique qui se mettent en place progressivement. Comme on le verra, chaque faculté a sa propre vision et tout n’est pas encore défini. Voici donc une première ébauche qui sera affinée dans les mois à venir.

Sciences Techniques de l’Ingénieur (M.-L. Bontron)

La Faculté STI a choisi de ne pas avoir de service informatique de faculté. Dr D. Gillet joue le rôle de coordinateur IT entre les différents instituts, il représentera également la faculté au comité informatique. La gestion des ressources et des services IT est entièrement déléguée aux professionnels de l’informatique présents dans les instituts ou sections. Certains de ces professionnels, de part leurs compétences, prennent également en charge certains services au niveau de la faculté (support Lotus, Web de la faculté, Windows2000, support bureautique, ...).

Sciences de la vie (Y. Roucher)

Ici, il a été décidé de mettre en place un service informatique de faculté, qui comprend pour l’instant un ingénieur à plein temps aidé de 20% d’assistants-étudiants. Ce service propose des contrats de prestations pour le support des ressources centralisées (espace disque, backups des profils, gestion des comptes utilisateurs). Dans les instituts, des personnes à temps partiel sont responsables du support local.

Sciences de base (J.-C. Berney)

Le support informatique tel qu’il était dans les 3 départements qui composent la faculté continue tel quel en attendant qu’un responsable informatique soit nommé. Le professeur Maddocks présidera la commission informatique qui sera mise en place. Malgré la taille importante de la faculté, le manque de personnel professionnel IT est flagrant. En attendant la création probable d’un service informatique de faculté qui devrait s’occuper des services collectifs et des ordinateurs destinés aux étudiants, un projet de directives informatiques visant à définir des configurations matérielles et logicielles standard et à préciser les responsabilités dans le domaine du support, devrait rapidement être mis en consultation.

Informatique et Communication (R. Wuillemin)

Dans cette faculté on retrouve un service informatique qui regroupe les services du DI et DSC, 9 personnes en font partie qui s’occupent des équipements collectifs (salles pour étudiants, serveurs de base), et des moyens informatiques des services centraux de la faculté. Les membres de ce service sont associés aux professionnels présents dans les unités pour constituer le pool informatique de la faculté où se discutent des sujets communs comme la sécurité, les standards, la distribution de logiciels, etc. Une commission informatique dirigée par le Prof. Sanchez fait les propositions de planification, initialise les projets « hors enveloppe » et délègue des représentants aux commissions informatiques de l’Ecole.

Environnement naturel architectural et construit (J.-D. Bonjour)

Depuis fin 2000, une synergie s’est mise en place entre les services informatiques des 3 départements qui composent la faculté. Ont été créés un service informatique de faculté (10 postes dont 2 apprentis ; en outre 2 postes supplémentaires seront demandés pour faire face à la croissance informatique de la section d’architecture) et une commission informatique présidée par le Prof. Abou-Jaoudé. La notion d’espace géographique a été conservée pour le support (où l’on retrouve les précédents délégués départementaux à l’informatique). L’informatique de l’ENAC a son propre site : enacit.epfl.ch

Collège des humanités (P. Bangerter)

Actuellement, vu l’âge et la taille de ce collège, il n’est pas apparu nécessaire de créer une commission informatique au niveau du collège. Ici, c’est le domaine de l’enseignement qui réclame le plus de support informatique.

La page www.epfl.ch/informatique rassemble les liens vers les différentes entités qui font l’informatique à l’EPFL, elle vous permettra donc de suivre au jour le jour les divers changements que ce soit au niveau organes de décision ou structures plus opérationnelles comme le SIC ou l’informatique dans les facultés.



Cherchez ...

- dans tous les Flash informatique
(entre 1986 et 2001: seulement sur les titres et auteurs)
- par mot-clé

Avertissement

Cette page est un article d'une publication de l'EPFL.
Le contenu et certains liens ne sont peut-être plus d'actualité.

Responsabilité

Les articles n'engagent que leurs auteurs, sauf ceux qui concernent de façon évidente des prestations officielles (sous la responsabilité du DIT ou d'autres entités). Toute reproduction, même partielle, n'est autorisée qu'avec l'accord de la rédaction et des auteurs.


Archives sur clé USB

Le Flash informatique ne paraîtra plus. Le dernier numéro est daté de décembre 2013.

Taguage des articles

Depuis 2010, pour aider le lecteur, les articles sont taggués:
  •   tout public
    que vous soyiez utilisateur occasionnel du PC familial, ou bien simplement propriétaire d'un iPhone, lisez l'article marqué tout public, vous y apprendrez plein de choses qui vous permettront de mieux appréhender ces technologies qui envahissent votre quotidien
  •   public averti
    l'article parle de concepts techniques, mais à la portée de toute personne intéressée par les dessous des nouvelles technologies
  •   expert
    le sujet abordé n'intéresse que peu de lecteurs, mais ceux-là seront ravis d'approfondir un thème, d'en savoir plus sur un nouveau langage.