FLASH INFORMATIQUE FI



tout public Mot-croisé : DOMAINE


La rubrique mot croisé met en parallèle trois regards sur le même mot, informatique, dessin et autre ... (société, histoire, ...). Nous avons repéré un certain nombre de mots intéressants, pour lesquels nous sommes à la recherche d’auteurs. Sur la version Web de cet article vous en trouverez la liste. Si un mot vous inspire, faites-nous le savoir, et si d’autres mots vous interpellent, n’hésitez pas non plus !



Solande GHERNAOUTI-HELIE

Barbara FOURNIER

Esteban ROSALES



La Cerisaie

Jacqueline a dit « je pense à la Cerisaie... » et plus nul besoin pour moi de faire un effort pour convoquer l’imaginaire. Déjà devant les yeux s’étend une vaste terre douce comme le revers d’une main de femme. S’y détachent quelques silhouettes blanches et incertaines, tandis que, quelque part, la brise d’été soulève à peine un bouquet d’arbres séculaires dont personne ne pourrait compter une à une, tant elles sont innombrables, les perles de sang... La Cerisaie...
Espace puissant qui retient dans un noeud ultime le passé qui tressaille. Les maîtres de la Cerisaie passent devant nous sans nous voir, feignant d’ignorer que chaque instant les rend plus étrangers à leur propre vie, feignant de croire que l’âme des lieux se soucie de la destinée des êtres et qu’il y aura de la place pour eux dans le nouveau monde qui trépigne et bat des poings bien serrés derrière les hautes portes de leur Domaine. Est-ce par méprise ou par hasard que les propos tenus sous l’ombre de la Cerisaie paraissent des chuchotements et qu’ils se confondent au crépuscule avec le dernier envol des papillons aux ailes froissées ?
Le Domaine, cette illusion d’avoir à vivre encore, ce mirage de posséder la terre entière, de faire corps et âme avec ces cerisiers qui ont déjà donné plus de fruits que ne pourraient en porter les flancs d’un galion cinglant à l’autre bout de la mer... Le Domaine, ivresse d’abondance et vertige de ruine, idéal d’infini et sépulture... Terrain meuble de l’impossible, la Cerisaie est ce point d’où l’on n’est jamais parti et qui est simplement sans retour... La Cerisaie d’Anton Tchékhov, bout de chair rouge becqueté à notre condition humaine...

BF

Domaine en téléinformatique

En informatique la notion de domaine est généralement utilisée pour faire référence à un ensemble d’éléments possédant les mêmes caractéristiques et trouve son application dans différents domaines de l’informatique (génie logiciel, programmation, réseaux et télécommunication,...). Ainsi, en téléinformatique, la notion de domaine est le plus souvent associée à celle d’annuaire (Directory) dont l’origine est liée à la normalisation de la messagerie électronique en 1984. C’est au  CCITT  renommé ITU-T en 1992, que sont nées les normes relatives à la messagerie électronique (série X.400) où la notion de domaine est introduite dans le cadre de la définition de l’architecture d’un système de messagerie. Dans ce contexte, un domaine est composé d’au moins un agent de transfert de message (MTA) et de zéro ou plusieurs Agents Utilisateurs (UA).
En définissant la notion d’adresse de messagerie ainsi que la structure des adresses de messagerie, en fonction d’un référentiel de nommage, celle de noms de domaine a été introduite. En fait, ce qui a permis la diffusion de cette notion est la normalisation des systèmes de Serveurs de noms, c’est-à-dire d’annuaires (recommandations de la série X. 500) qui a été réalisée à la suite de celle de la messagerie électronique, pour justement supporter la gestion des noms et des adresses de messagerie et des adresses réseau des systèmes.
C’est également au travers des normes internationales apparues à la fin des années 1980 que la notion de Domaine de gestion est utilisée dans le contexte de la gestion de systèmes et de réseaux. On y distingue le domaine administratif de gestion et le domaine fonctionnel de gestion (Normes ISO 9595 / 9596). L’IETF  BIOS  s’est inspiré de ces normes pour définir le service et le protocole de gestion des systèmes d’un réseau Internet. Toute la philosophie de ces normes internationales pour la gestion des systèmes distribués, se trouve réalisée et de manière très pragmatique, via l’implantation du protocole SNMP  BIOS  dans des systèmes gérants et des systèmes gérés. Un nom de domaine est un espace de nommage, par exemple celui réservé à la Suisse (domaine .ch) ou à l’EPFL (domaine .epfl). Cela contribue à identifier un ensemble de ressources gérées par une entité reconnue, qui assure notamment que l’attribution des noms est faite de manière à ce qu’ils soient uniques dans leur domaine de dénomination (ou domaine de nommage).
Une structure arborescente permet d’enregistrer chaque nom de domaine (un noeud de l’arbre) et de représenter leurs relations de hiérarchie (via les branches). Chaque organisation représentée par un noeud est responsable de l’attribution unique des noms de niveau directement inférieur (des noeuds qui en dépendent). Ainsi la concaténation des noms de chaque noeud à partir de la racine de l’arbre ou d’une feuille, permet d’identifier de façon non ambiguë tous les objets enregistrés dans cette structure.
Un serveur de noms (un annuaire - directory - name server) permet de sauvegarder par exemple, le nom d’une ressource et tous les attributs qui la caractérisent à un instant donné. Dans l’environnement Internet, un  DNS  a pour rôle essentiel de mémoriser la correspondance entre un nom logique d’une ressource (une  URL , une adresse email, ... ) et l’adresse IP d’un système qui la supporte.
Au niveau mondial, pour l’Internet, c’est l’ IANA qui est responsable de l’assignation des noms de domaines de haut niveau (Top Level Domain Names) et qui gère les DNS root.

SGH



Glossaire

CCITT
Comité Consultatif International pour la télégraphie et la téléphonie.
DNS
Domain Name Server
IANA
Internet Assigned Numbers Authority.
IETF
Internet Engineering Task Force
SNMP
Simple Network Management Protocol
URL
Unified Ressource Locator

La rubrique mot-croisé met en parallèle 3 regards sur le même mot, informatique, dessin et autre ... (société, histoire, ...). Nous avons repéré un certain nombre de mots intéressants, pour lesquels nous sommes à la recherche d’auteurs. Ci-après vous en trouverez la liste. Si un mot vous inspire, faites-nous le savoir, et si d’autres mots vous interpellent, n’hésitez pas non plus !

  • adresse
  • agent
  • application
  • boot (amorce)
  • client
  • code
  • commande
  • communication
  • connexion
  • domaine
  • données
  • filtre
  • format
  • hard / soft
  • hébergement
  • intelligence
  • mobilité
  • modèle
  • mot
  • panne
  • plate-forme
  • programme
  • root (racine)
  • serveur
  • site
  • touche
  • variable / constante


Cherchez ...

- dans tous les Flash informatique
(entre 1986 et 2001: seulement sur les titres et auteurs)
- par mot-clé

Avertissement

Cette page est un article d'une publication de l'EPFL.
Le contenu et certains liens ne sont peut-être plus d'actualité.

Responsabilité

Les articles n'engagent que leurs auteurs, sauf ceux qui concernent de façon évidente des prestations officielles (sous la responsabilité du DIT ou d'autres entités). Toute reproduction, même partielle, n'est autorisée qu'avec l'accord de la rédaction et des auteurs.


Archives sur clé USB

Le Flash informatique ne paraîtra plus. Le dernier numéro est daté de décembre 2013.

Taguage des articles

Depuis 2010, pour aider le lecteur, les articles sont taggués:
  •   tout public
    que vous soyiez utilisateur occasionnel du PC familial, ou bien simplement propriétaire d'un iPhone, lisez l'article marqué tout public, vous y apprendrez plein de choses qui vous permettront de mieux appréhender ces technologies qui envahissent votre quotidien
  •   public averti
    l'article parle de concepts techniques, mais à la portée de toute personne intéressée par les dessous des nouvelles technologies
  •   expert
    le sujet abordé n'intéresse que peu de lecteurs, mais ceux-là seront ravis d'approfondir un thème, d'en savoir plus sur un nouveau langage.