FLASH INFORMATIQUE FI



tout public Télérama


Panorama sur la téléphonie à prépaiement par Internet



The prepaid Internet telephony panorama


François ROULET


Dans le sillage de deux articles consacrés à la téléphonie domestique par Internet, VoIP@home [1], nous nous proposons de vous présenter une configuration particulièrement élégante, s’appuyant entièrement sur une station téléphonique très perfectionnée. Alors que les adaptateurs analogiques VoIP     sont répandus et bien connus, les stations de base de la gamme Gigaset C47x IP de Siemens sont des appareils DECT     hybrides analogiques et numériques tout-en-un, constituant le meilleur matériel pour débuter dans la téléphonique VoIP. Sa configuration s’effectue via son interface Web conviviale, ou subsidiairement, directement via son combiné sans fil dont l’interface utilisateur est évidemment moins confortable.

  • Côté utilisateur, comme leur nom l’indique, ces stations DECT sont évidemment toutes interopérables avec les équipements DECT/ GAP     des autres constructeurs. Vous conserverez alors vos anciens combinés sans fil, même s’ils vous ont été offerts et préfixés par Tele2 (10753), car ces derniers ne sont préfixés que par leur base, alors que les combinés eux-mêmes sont libres.
  • Côté réseau, la particularité de cette station hybride est de gérer parallèlement une connexion RJ-11 sur le réseau analogique commuté PSTN    , et jusqu’à 6 connexions Internet VoIP via la prise Ethernet RJ-45. L’idéal pour assurer une transition en douceur de l’ancien vers le nouveau réseau téléphonique. Ainsi, vous pourrez conserver votre raccordement analogique Swisscom, pendant que vous ferez vos premiers pas en téléphonie sur Internet. Cette station de base étant entièrement découplée du socle-chargeur du combiné, elle peut être aisément détachée, afin de l’installer au plus près de l’infrastructure Internet. Autre caractéristique remarquable de cette station : lorsqu’un numéro d’appelant CID     est reçu, son identité correspondante est aussitôt recherchée dans l’annuaire [tel.search.ch], afin de présenter textuellement le nom de vos interlocuteurs suisses, comme c’est le cas avec les téléphones internes à l’EPFL.

Marche à suivre en 6 étapes

Le prérequis est évidemment de disposer d’une connexion Internet, nous ne le détaillerons pas ici.

  • Première étape nécessaire pour exploiter la téléphonie VoIP est évidemment d’ouvrir un compte SIP     auprès d’un opérateur VoIP, après avoir sélectionné le plus avantageux au moyen d’un comparatif sur Internet.
    Au moment de la rédaction de cet article, l’opérateur le plus attractif est pour la plupart des destinations Rynga, lui-même affilié à la nébuleuse géante germano-luxembourgeoise Betamax/Dellmont, regroupant pas moins de 35 portails sur Internet. Après avoir crédité un montant minimal de 10 euros, vous téléphonerez gratuitement vers tous les numéros fixes nationaux et internationaux, 24/24h et 7/7j, durant 4 mois. Attention, une mystérieuse clause FUP     plafonne en réalité la gratuité à environ 2 heures de communications quotidiennes. Les numéros de mobiles sont bien évidemment eux aussi atteignables, hors de la gratuité, à un tarif quasiment imbattable (14 ct/mn vers tous les mobiles nationaux, 8 ct/mn vers les mobiles européens), qui sera automatiquement débité de votre crédit. Lorsque votre crédit sera entièrement épuisé, et la période de gratuité écoulée, vous ne pourrez alors plus téléphoner, jusqu’à la prochaine recharge, qui renouvellera aussitôt la période de gratuité vers les fixes, valable 4 mois. Dès la période de gratuité échue, même les appels vers les fixes seront débités de votre crédit, à un tarif inférieur à 2 ct/mn vers la Suisse et l’Europe, soit respectivement, 4 et 6 fois moins cher que notre opérateur historique national !
  • Deuxième étape, préparation de la rupture du cordon ombilical avec notre opérateur historique national.
    Ouvrir un compte auprès d’un opérateur SIP suisse, tel que Sipcall, Peoplefone ou NetVoIP. Ces opérateurs satisfaisant les exigences de la législation helvétique sont habilités à décerner des numéros nationaux, auxquels vous pourrez être atteints. L’attribution de ces indicatifs (numéros) est généralement soumise à un tarif de location croissant, selon que vous vous contentez d’une zone peu peuplée comme le Jura (032), de votre zone d’habitation (021), ou si possible, préférez conserver (porter) votre ancien numéro analogique. Malheureusement, les tarifs de communication de ces opérateurs nationaux étant moins attractifs que ceux des opérateurs internationaux, il s’avère alors judicieux de séparer les communications entrantes et sortantes, c’est-à-dire de faire transiter tous vos appels sortants par les opérateurs internationaux et de recevoir vos appels via un opérateur national. Soulignons une particularité de certains opérateurs SIP nationaux : les appels entre leurs clients sont gratuits, de manière similaire aux appels internes du célèbre opérateur Skype. Ce dernier s’appuyant sur un protocole propriétaire différent de SIP, il n’est pas supporté par la station Gigaset, et c’est pourquoi nous ne l’abordons pas présentement. De surcroît, les tarifs de sa passerelle vers le réseau PSTN, SkypeOut, sont toujours sensiblement plus onéreux, et il ne propose aucune période de gratuité vers les téléphones fixes.

    JPEG - 4 ko
    Connexion aux opérateurs SIP
  • Troisième étape. Reste à ajuster les règles de numérotation, autrement dit l’aiguillage des appels sortants en fonction de leur indicatif pour, par exemple, diriger les appels à destination des numéros 08x0 sur l’opérateur SIP national, car les opérateurs internationaux interdisent d’atteindre les numéros surtaxés (090x) et à coûts partagés (084x ).

    JPEG - 6.8 ko
    Aiguillage des communications sortantes
  • Quatrième étape, reconnaissance de notre numéro d’appel national SIP par l’opérateur international. Afin que vos correspondants puissent vous reconnaître et vous rappeler, il est souhaitable que vous soyez identifiés même lorsque vous transitez par un opérateur international.
    Pour des raisons légales, les opérateurs SIP internationaux ne sont pas habilités à décerner de numéros d’appelant suisses, que ce soit en entrée ou en sortie. En revanche, ces mêmes opérateurs sont autorisés, après vérification automatisée, à transmettre le numéro de l’appelant CID que vous enregistrerez dans votre station de base. Ainsi, vous pourrez déclarer le numéro de votre SIP national ou de votre ligne analogique, qui s’affichera chez vos correspondants si leur téléphone supporte le protocole CLIP    , exactement de la même manière que lorsque vous les appeliez par votre ligne analogique ou par votre compte SIP national. La liste de numéros à reconnaître peut être rédigée sur le site Web de l’opérateur SIP international, mais attention, elle ne peut PAS être vérifiée, donc authentifiée. Pour ce faire, il faut impérativement recourir à l’application téléchargeable du même opérateur, et celle-ci n’existe que pour Windows. Heureusement, cette procédure ne doit s’effectuer qu’une fois, lors de l’ouverture initiale du compte SIP international.

    JPEG - 4.8 ko
    Vérification des numéros d’appel

Lorsque vous presserez sur le bouton Verify now !, l’automate appellera le numéro indiqué, et vous demandera vocalement de composer sur votre combiné un code à 4 chiffres que l’application dédiée vous présentera. Aussitôt cet échange validé, le numéro déclaré sera considéré par l’opérateur comme authentifié, et il acceptera de le transmettre sur le réseau PSTN. Malheureusement, son état n’est jamais indiqué sur la page Web.

Remarque :
n’oubliez pas de désactiver l’option Start Rynga when I start Windows dans les réglages de cette application.

Maintenant que votre numéro est authentifié par l’opérateur SIP international, vous pouvez enfin le déclarer dans la base Gigaset, pour qu’il s’affiche sur le combiné de votre destinataire, si ce dernier supporte le protocole CLIP.

JPEG - 6.2 ko
Déclaration du numéro d’appelant dans la station Gigaset
Remarque :
curieusement, seul le champ Username est réellement transmis par la station Gigaset.
Libre à vous de déclarer et authentifier n’importe quel numéro auquel vous pourrez être appelé, que ce soit votre mobile ou votre bureau.
  • Cinquième étape. Si vous avez activé plusieurs numéros d’appel nationaux entrants, il faudra alors les diriger (choisir l’affectation) sur le ou les combinés souhaités.

    JPEG - 2.6 ko
    Assignation des lignes entrantes vers les combinés
  • Sixième étape. Pour ceux qui ne désirent pas conserver leur anonymat, annoncer votre numéro d’appel dans les annuaires téléphoniques suisses, Directories.ch et [tel.search.ch]. Cette procédure est entièrement gratuite, et vous pourrez répertorier autant de numéros que vous le souhaitez, excepté pour le second qui n’accepte pas plus de 5 numéros.

Indépendance géographique

Si vous êtes en déplacement ou en vacances durant plusieurs jours, dans un lieu disposant évidemment d’une connexion Internet (Ethernet RJ-45), vous pourrez alors emporter votre station Gigaset, et aussitôt rebranchée à la destination, vous conserverez absolument tout votre environnement téléphonique du domicile, à savoir les numéros nationaux auxquels vous demeurez atteignables, et les comptes avantageux en sortie : une réelle téléportation.

Exemples de configurations VoIP étendues envisageables

  1. Six combinés sont individuellement associés à un numéro d’appel SIP distinct :
    Avantage : chaque combiné est atteignable individuellement par son propre numéro SIP national.
    Inconvénient : aucun ne bénéficie des tarifs d’appel avantageux des opérateurs SIP internationaux.


  2. Trois paires de combinés sont associées à 3 numéros d’appel nationaux entrants et 3 comptes de sortie SIP internationaux distincts :
    Avantage : tous les combinés bénéficient des tarifs avantageux des opérateurs SIP internationaux.
    Inconvénient : seules 3 paires de combinés disposent d’un numéro d’appel SIP national distinct.

Conclusion

Si vous êtes prêt à vous délocaliser virtuellement, c’est-à-dire changer d’indicatif d’appel, alors votre budget téléphonique annuel se réduira à 45.- CHF/an (3 x 10 €) communications fixes comprises, contre les 300.- CHF/an de l’opérateur historique national, et ce, sans aucune communication !
Evidemment, dans ce comparatif, la location de la ligne Internet n’est pas comprise.
Et vous resterez libre de tout contrat ou abonnement, car les comptes SIP, nationaux et internationaux, sont à prépaiement.

Caractéristiques principales de la station Siemens Gigaset C47x IP

  • jusqu’à 6 combinés raccordés sur la même base,
  • jusqu’à 6 connecteurs SIP,
  • jusqu’à 2 communications SIP/VoIP simultanées,
  • recherche inverse instantanée du nom de l’appelant dans l’annuaire [tel.search.ch],
  • consultation des nouvelles via les flux RSS, directement depuis le combiné,
  • lecture automatique d’un compte de messagerie POP3.

Références



Glossaire

CID
(Caller IDentification) Identification d’appel, un service disponible dans les systèmes de téléphonie analogique et numérique, et audio sur Internet (VoIP), qui transmet le numéro de l’appelant à l’équipement téléphonique de l’appelé, pendant la sonnerie avant que ce dernier accepte la communication. Remarque : chez France Telecom cette prestation est optionnelle et payante !
CLIP
(Calling Line Identification Presentation) service téléphonique qui fournit à la personne appelée le numéro de la personne appelante.
DECT
(Digital Enhanced Cordless Telecommunication) : communication sans fil numérique renforcée, est une norme ETSI pour les téléphones sans fil à domicile, couramment utilisée à des fins domestiques ou d’entreprise.
GAP
(Generic Access Profile) : profil d’accès générique (norme ETSI EN 300 444), décrivant un ensemble d’exigences obligatoires pour permettre à toute base fixe conforme DECT d’interagir avec n’importe quel combiné portable conforme DECT, afin de fournir les services téléphoniques essentiels, notamment l’affichage de l’appelant.
FUP
(Fair Use Policy) : politique d’utilisation équitable, mystérieuse clause de Betamax restreignant la durée quotidienne de gratuité des communications, sans pour autant en spécifier les conditions exactes.
PSTN
(Public Switched Telephone Network) : réseau téléphonique public commuté : le réseau téléphonique mondial historique. A son origine, il était commuté par des opératrices, avant d’être automatisé par des relais électromagnétiques.
SIP
(Session Initiation Protocol)  : protocole d’initiation de session ; c’est un protocole de signalisation défini par l’IETF, largement utilisé pour le contrôle de sessions de communication multimédias, telles que les appels audio et vidéo sur Internet.
VoIP
(Voice over Internet Protocol)  : voix sur IP désigne les technologies qui permettent de numériser la voix et de la transporter sur le réseau informatique d’une entreprise (LAN-WAN) ou sur Internet, grâce au protocole IP.

[1] VoIP@home, deux articles d’exemples pratiques, l’un paru dans le FI6/06 et l’autre dans le FI10/06



Cherchez ...

- dans tous les Flash informatique
(entre 1986 et 2001: seulement sur les titres et auteurs)
- par mot-clé

Avertissement

Cette page est un article d'une publication de l'EPFL.
Le contenu et certains liens ne sont peut-être plus d'actualité.

Responsabilité

Les articles n'engagent que leurs auteurs, sauf ceux qui concernent de façon évidente des prestations officielles (sous la responsabilité du DIT ou d'autres entités). Toute reproduction, même partielle, n'est autorisée qu'avec l'accord de la rédaction et des auteurs.


Archives sur clé USB

Le Flash informatique ne paraîtra plus. Le dernier numéro est daté de décembre 2013.

Taguage des articles

Depuis 2010, pour aider le lecteur, les articles sont taggués:
  •   tout public
    que vous soyiez utilisateur occasionnel du PC familial, ou bien simplement propriétaire d'un iPhone, lisez l'article marqué tout public, vous y apprendrez plein de choses qui vous permettront de mieux appréhender ces technologies qui envahissent votre quotidien
  •   public averti
    l'article parle de concepts techniques, mais à la portée de toute personne intéressée par les dessous des nouvelles technologies
  •   expert
    le sujet abordé n'intéresse que peu de lecteurs, mais ceux-là seront ravis d'approfondir un thème, d'en savoir plus sur un nouveau langage.