FLASH INFORMATIQUE FI



Mise à jour du système robotique




Michel JAUNIN


  

La SE-SIC gère actuellement 2 robots StorageTek qui donnent accès à environ 10’000 cartouches depuis l’Origin 3800 (Eridan) ; jusqu’à son départ en 2001, le système Cray J90se (Merope) était également client de ces robots. Ils sont principalement utilisés pour les back-ups, l’archivage de fichiers (migration via l’utilitaire DMF) et l’accès direct par les utilisateurs aux cartouches qui leur sont réservées.

Le premier robot STK 4400 a été installé à fin 1989, afin de répondre 24h sur 24 aux besoins de stockage du volume important de l’information utilisée et générée par les applications exécutées sur le Cray 2. Les unités disponibles à cette époque, STK 4480, permettaient d’accéder à des cartouches de 250 MB (non comprimé).

En 1994, en liaison avec le projet PATP et la mise en place du T3D, ainsi que des besoins toujours croissants en espace de stockage aussi accessible depuis son frontal Pascal et du serveur de fichiers Nestor, un deuxième robot, STK 9300, a été installé (le coût du GB de disque disponible sur ces équipements à haute performance était très élevé, d’où stockage de l’information générée sur ces supports de 2e niveau). Peu après, des nouvelles unités de cartouches plus performantes (SD-3 ou Redwood) et à haute capacité
(10 - 25 - 50 GB non comprimé) ont été ajoutées à la configuration. De technologie vidéo, ces drives et les supports (bande magnétique) correspondants ont mal vieilli et commencent à poser de sérieux problèmes de fiabilité.

Aujourd’hui, la situation est différente, les besoins en stockage sont surtout présents au niveau des back-ups, et moins à celui de l’application directement. De plus, le robot 4400 et les unités SD-3 ne seront plus supportés par le constructeur dès la fin de 2002. Sur proposition du SIC, et après accord de la DIS, il a donc été décidé de procéder à une mise à jour de toute la partie robotique ces prochains mois.

Buts visés

La mise à jour prévue vise entre autres les buts suivants :

• diminuer les frais d’entretien du matériel ;

• améliorer la performance des transferts sur cartouches ;

• augmenter la capacité de stockage de chaque cartouche ;

• améliorer la fiabilité des drives et des supports ;

• ouvrir l’accès aux possibilités importantes de stockage à d’autres services, principalement de back-up (local et global).

Solution retenue

Le robot 4400 sera mis hors service avant la fin de l’année. Les unités SD-3 seront remplacées par des nouvelles unités, utilisant la technologie traditionnelle du monde informatique (la bande flotte sur la tête de lecture/écriture), donc plus fiable à terme, offrant des taux de transfert et une capacité de stockage par cartouche améliorés. Le nombre des unités permettant d’accéder aux anciennes cartouches de type 4480 (250 MB) sera diminué, et si les besoins des usagers sont très faibles, elles pourraient n’être accessibles qu’en mode manuel. La situation visée au début de 2003, après la période transitoire nécessaire à la migration des informations sur les nouvelles cartouches, sera donc la suivante :

• un robot STK 9300, permettant de gérer environ 6’000cartouches on line ;

• 2 unités de type 4480, robotisées ou en accès manuel ;

• 3 unités STK 9940B, taux de transfert max 30 MB/s (fibre channel), pouvant gérer des cartouches de 200 GB (non comprimé).

Les unités 4480 et 2 unités 9940B seront connectées à Eridan ; la troisième unité 9940B sera utilisée par le système de back-up global.

Le robot 9300 et les nouvelles unités 9940 ont une durée de vie prévue au moins jusqu’en 2010. En cas de besoin (extension du service de back-up par exemple), il est possible d’ajouter une ou des unités de type 9940B dans le même rack.

Les unités 9940B ne seront disponibles qu’en été ; en attendant, 2 unités 9940A, compatibles mais moins performantes, seront installées provisoirement sur le robot 9300, afin de permettre le passage à la nouvelle technologie de cartouches au plus vite et de démarrer la migration des informations des cartouches Redwood sur les cartouches 9940.

Conséquences pour l’utilisateur

Les travaux de mise à jour de l’installation se dérouleront en plusieurs étapes ; plusieurs interruptions des accès au(x) robot(s) auront donc lieu, que nous limiterons au maximum, aussi bien en nombre qu’en durée. Nous ne pouvons donner aujourd’hui un planning détaillé des opérations ; dès que ces dernières seront définies, l’information sera disponible par les canaux habituels : commande info sur les serveurs de calcul, page Web Etat des services et via les News, epfl.sic.announce.

La disparition à la fin de 2002 des unités Redwood impose le transfert de l’information encore utile qui réside sur ce type de cartouches sur les nouvelles cartouches 9940 pendant la phase de migration. Le SIC procédera au transfert des informations dont il a la responsabilité (back-ups, DMF) ; les utilisateurs qui gèrent des cartouches dont ils sont directement responsables devront procéder eux-même au transfert de l’information qu’ils désirent garder. Le SIC est évidemment prêt à aider et conseiller les utilisateurs concernés.

Par ailleurs, il nous serait très utile de savoir quels sont les utilisateurs qui, disposant de cartouches 4480 qui leur sont attribuées, désirent encore pouvoir accéder à ces cartouches dans le futur, et à quelle fréquence, afin de définir si les unités correspondantes doivent rester attachées au robot, ou si l’on peut les passer en mode manuel (accès aux cartouches uniquement disponible en présence des pupitreurs). Nous prions donc les personnes concernées de bien vouloir répondre aux questions suivantes par mail à l’adresse jean-claude.leballeur[AT]epfl.ch :

• avez-vous des cartouches de type 4480 dont le contenu est encore utile ? si oui, combien ?

• à quelle fréquence devez-vous pouvoir accéder à ces cartouches ?

Nous vous remercions de bien vouloir tenir compte des informations et requêtes qui précèdent, et restons à disposition pour tout renseignement complémentaire :

administrateur du robot : 021 - 69 322 56, felipe.valenz[AT]epfl.ch

remplaçant : 021 - 69 322 59, jean-claude.leballeur[AT|epfl.ch



Cherchez ...

- dans tous les Flash informatique
(entre 1986 et 2001: seulement sur les titres et auteurs)
- par mot-clé

Avertissement

Cette page est un article d'une publication de l'EPFL.
Le contenu et certains liens ne sont peut-être plus d'actualité.

Responsabilité

Les articles n'engagent que leurs auteurs, sauf ceux qui concernent de façon évidente des prestations officielles (sous la responsabilité du DIT ou d'autres entités). Toute reproduction, même partielle, n'est autorisée qu'avec l'accord de la rédaction et des auteurs.


Archives sur clé USB

Le Flash informatique ne paraîtra plus. Le dernier numéro est daté de décembre 2013.

Taguage des articles

Depuis 2010, pour aider le lecteur, les articles sont taggués:
  •   tout public
    que vous soyiez utilisateur occasionnel du PC familial, ou bien simplement propriétaire d'un iPhone, lisez l'article marqué tout public, vous y apprendrez plein de choses qui vous permettront de mieux appréhender ces technologies qui envahissent votre quotidien
  •   public averti
    l'article parle de concepts techniques, mais à la portée de toute personne intéressée par les dessous des nouvelles technologies
  •   expert
    le sujet abordé n'intéresse que peu de lecteurs, mais ceux-là seront ravis d'approfondir un thème, d'en savoir plus sur un nouveau langage.