FLASH INFORMATIQUE FI

FI-spécial été 2009 - Mobil-IT


FlashiPhone - Cap sur iPhone




François ROULET


Le iPhone 3G est doté d’un circuit récepteur de satellites GPS intégré, permettant par l’entremise de l’application Maps de Google, intrinsèque à son système d’exploitation, d’être géo-localisé. Toutefois, ses aptitudes au guidage demeurent restreintes, notamment par la cartographie 2D de cette application, dépourvue d’orientation automatique sur l’itinéraire suivi. De surcroît, elle ne communique aucune information vocale durant le parcours, excluant tout usage automobile. Et de mentionner encore un inconvénient : soumise aux droits d’auteur, sa cartographie ne réside pas localement, puisqu’il s’agit de GoogleMaps (source : Tele Atlas), ce qui génère un important trafic de données GPRS.

Afin de combler cette lacune, est apparue l’application xGPS, mais celle-ci n’étant pas acceptée par Apple sur son magasin en ligne iTunes, elle exigeait le recours au JailBreaking du firmware. Elle aussi, s’appuie sur la cartographie de Google, mais en la conservant toutefois localement.

Heureusement, suite à l’annonce du nouveau système d’exploitation du iPhone, version 3.0, c’est maintenant au tour des fabricants de GPS de proposer leur propre application routière, à commencer par Navigon et Tomtom.
A ce jour, seul MobileNavigator de Navigon est disponible sur iTunes. Ce navigateur s’appuie sur la cartographie NAVTEQ, la même que Garmin, et dispose de l’assistance vocale et du guidage avancé sur voie. Il rivalise aisément avec les navigateurs GPS routiers.


JPEG - 6.5 ko
MobileNavigator
JPEG - 7.6 ko
MotionX
JPEG - 7.8 ko
Trails
  • dédié automobile
  • cartographie NAVTEQ embarquée
  • recherche d’adresse
  • guidage vocal
  • guidage avancé sur voie
  • dédié randonnée, cycliste + piéton
  • cartographies à choix : Google en ligne, ou OpenStreetMap collectée localement
  • mémorisation et exportation des itinéraires
  • mémorisation des points de passage
  • suivi d’itinéraire pré-enregistré.
  • dédié randonnée, cycliste + piéton
  • cartographie OpenStreetMap collectée localement
  • mémorisation et exportation des itinéraires
  • mémorisation des points de passage
  • profil altimétrique

Parallèlement, il existe des applications orientées pour la randonnée pédestre ou cycliste, c’est à dire n’incluant pas de routage, mais en revanche collectant la trace des parcours. C’est le cas de MotionX, ou encore de Trails. Ces dernières existent aussi en version gratuite mais limitée Lite, restreignant l’enregistrement à une seule piste, idéal pour un test avant achat. La première s’appuie à choix, sur la cartographie Google en ligne, ou sur la cartographie libre OpenStreetMap (OSM), fruit d’une collaboration communautaire similaire au modèle de l’encyclopédie libre Wikipedia, alors que la seconde ne propose que OSM. La cartographie OSM étant libre, ces applications conservent localement jusqu’à 250 MB de feuillets.

Hormis la catégorie guidage, il existe des applications de suivi, telle que RunKeeper, essentiellement destinée à la mesure de performance sportive, tant pédestre que cycliste, épaulée par un tableau de bord sur Internet, offrant l’analyse de parcours, avec coordonnées géographiques, profils altimétrique et de vitesse, ainsi qu’un indice d’effort physique. Mentionnons encore InstaMapper, traceur en temps réel de notre position, publiée via GPRS à intervalle régulier sur un site Internet.
Ceci ne constitue évidemment pas une liste exhaustive, l’offre croissant quotidiennement, seules les applications les plus intéressantes, et de meilleur rapport qualité/prix, ayant été retenues.

Nouveauté matérielle intéressante du iPhone 3G S

C’est l’adjonction d’un magnétomètre, grâce auquel il est capable de nous indiquer le cap même à l’arrêt, alors que le modèle précédent exige un déplacement pour le déduire de la variation des coordonnées. Durant un parcours pédestre, la carte du 3G S conserve l’orientation réelle, quelque soit celle du piéton.

Recueil d’URL : wiki.epfl.ch/iphone/gps



Cherchez ...

- dans tous les Flash informatique
(entre 1986 et 2001: seulement sur les titres et auteurs)
- par mot-clé

Avertissement

Cette page est un article d'une publication de l'EPFL.
Le contenu et certains liens ne sont peut-être plus d'actualité.

Responsabilité

Les articles n'engagent que leurs auteurs, sauf ceux qui concernent de façon évidente des prestations officielles (sous la responsabilité du DIT ou d'autres entités). Toute reproduction, même partielle, n'est autorisée qu'avec l'accord de la rédaction et des auteurs.


Archives sur clé USB

Le Flash informatique ne paraîtra plus. Le dernier numéro est daté de décembre 2013.

Taguage des articles

Depuis 2010, pour aider le lecteur, les articles sont taggués:
  •   tout public
    que vous soyiez utilisateur occasionnel du PC familial, ou bien simplement propriétaire d'un iPhone, lisez l'article marqué tout public, vous y apprendrez plein de choses qui vous permettront de mieux appréhender ces technologies qui envahissent votre quotidien
  •   public averti
    l'article parle de concepts techniques, mais à la portée de toute personne intéressée par les dessous des nouvelles technologies
  •   expert
    le sujet abordé n'intéresse que peu de lecteurs, mais ceux-là seront ravis d'approfondir un thème, d'en savoir plus sur un nouveau langage.