FLASH INFORMATIQUE FI



ForumIT du 6 novembre 2008




Jacqueline DOUSSON


Pour ceux qui n’ont pas pu y assister, voici un résumé des présentations :

IT@EPFL

L’habituel survol des 6 derniers mois par Jean-Claude Berney fut l’occasion de rappeler que le DIT avait changé de vice-présidence (il est rattaché à la VPAI depuis mai 2008). L’aspect promotion de la recherche auprès de publics externes devient de plus en plus prioritaire, cela devrait concerner les sites Web de l’EPFL ainsi qu’Infoscience. La DIS (Direction Informatique Stratégique) qui ne s’est plus réunie depuis janvier 2008, va être réactivée, avec comme président Monsieur Vigliotti.

  • Les processus d’achats informatiques continuent à se mettre en place ; à terme, toutes les commandes de matériel inventoriable devraient passer par EBP.
  • La gestion des salles-étudiants de la Coupole a été reprise par la faculté STI.
  • Un service de piquet sera mis en place entre Noël et Nouvel-An.
  • Réseau : le projet de surcâblage Gigabit est retardé d’au moins 2 ans ; une ligne redondante de 1Gbit a été mise en service pour l’IMT à Neuchâtel.
  • Serveurs centraux : une partie de l’infrastructure SANAS sera renouvelée fin 2008, un nouveau service MySQL a été mis en place (v. plus loin), un numéro spécial HPC du Flash informatique (oct. 2008) fait le point sur les ressources de calcul à disposition.
  • Messagerie : tous les comptes utilisateurs ont été migrés sur Exchange, arrêt définitif de l’ancien service mailbox fin 2008. La migration s’est bien passée. Quelques problèmes sont encore en suspens (accusés de réception en mode POP/IMAP, lenteur de Thunderbird, problèmes des pièces jointes avec AppleMail). Suite à une recrudescence du phishing, le DIT rappelle qu’il ne faut jamais communiquer son mot de passe, et qu’un blog secure-it.epfl.ch répertorie toutes les attaques en cours.
  • Poseidon : le site APPLE est en ligne ; une clé USB bootable a été développée pour les examens.
  • Ordinateurs des services centraux : les données des portables sensibles seront cryptées.
  • Du côté du KIS, la GED (Gestion électronique de Documents) basée sur Alfresco commence à se développer, un service Subversion est en libre accès, le développement des bornes OSCAR a été bloqué.

myPrint

Catherine Cornaz et Thomas Becker ont fait le point sur ce nouvel outil de gestion des impressions (voir aussi myprint.epfl.ch-) :

  • le premier but visé est de responsabiliser les étudiants, en leur demandant une participation financière ; ultérieurement, le système devrait permettre une facturation interne pour les impressions des collaborateurs ; l’une des conséquences souhaitées sera l’uniformisation du processus d’impression ;
  • deux méthodes de fonctionnement :
    • une libération directe de la demande d’impression authentifiée qui passe par un serveur, le compte est automatiquement débité ;
    • une libération physique en présentant sa carte CAMIPRO sur un lecteur proche de l’imprimante ou en se rendant sur une interface de libération sur le Web.
  • pour la gestion de cet outil, les rôles sont partagés entre les Facultés (responsables de la gestion locale des périphériques et de leurs consommables, de la création des files d’impression) et le DIT, responsable de la gestion de l’infrastructure centrale (logiciel, comptes impression) ;
  • différents modèles de flux financiers sont encore à l’étude, notamment la possibilité de recharger son compte impression par PayOnLine ;
  • aujourd’hui, le système récolte les statistiques d’impression des étudiants afin d’évaluer le quota qui sera alloué semestriellement dès le printemps 2009 ; plus de 300’000 pages ont été imprimées via le système sur une cinquantaine d’imprimantes en 50 jours de production.

MySQL

Julia Paolini et Fabien Figueras ont présenté cette nouvelle prestation du DIT pour les facultés et services centraux : un hébergement centralisé de bases de données (voir aussi l’article Il n’y a que MySQL qui m’aille ! paru dans le FI 9/08 et le site).
En plus d’un hébergement, le DIT peut apporter des conseils sur le choix de l’architecture, des plans de sauvegarde, etc. Deux types d’hébergements sont proposés :

  1. mutualisé, pour des besoins moyens
  2. dédié, pour des charges importantes, ou des données sensibles.

Dans les projets futurs, on trouve une évaluation des options Cluster, Enterprise ou Proxy de MySQL.

Démonstration de Adobe Connect

Franck Perrot a fait une démonstration de cet outil, géré par SWITCH, qui permet très facilement de créer une WebConference, d’inviter des participants qu’ils soient membres d’une institution reconnue par SWITCH ou non (en leur envoyant l’URL de la conférence), de partager un écran, d’enregistrer une présentation, etc.
Pensez à l’utiliser pour vos réunions ; plus d’informations et de pointeurs dans l’article Adobe Connect, la WebConférence sur votre butineur, paru dans le FI 9/08.

Les présentations de ce Forum et des précédentes éditions sont accessibles sur cette page

Rendez-vous pour le prochain ForumIT au printemps 2009 !



Cherchez ...

- dans tous les Flash informatique
(entre 1986 et 2001: seulement sur les titres et auteurs)
- par mot-clé

Avertissement

Cette page est un article d'une publication de l'EPFL.
Le contenu et certains liens ne sont peut-être plus d'actualité.

Responsabilité

Les articles n'engagent que leurs auteurs, sauf ceux qui concernent de façon évidente des prestations officielles (sous la responsabilité du DIT ou d'autres entités). Toute reproduction, même partielle, n'est autorisée qu'avec l'accord de la rédaction et des auteurs.


Archives sur clé USB

Le Flash informatique ne paraîtra plus. Le dernier numéro est daté de décembre 2013.

Taguage des articles

Depuis 2010, pour aider le lecteur, les articles sont taggués:
  •   tout public
    que vous soyiez utilisateur occasionnel du PC familial, ou bien simplement propriétaire d'un iPhone, lisez l'article marqué tout public, vous y apprendrez plein de choses qui vous permettront de mieux appréhender ces technologies qui envahissent votre quotidien
  •   public averti
    l'article parle de concepts techniques, mais à la portée de toute personne intéressée par les dessous des nouvelles technologies
  •   expert
    le sujet abordé n'intéresse que peu de lecteurs, mais ceux-là seront ravis d'approfondir un thème, d'en savoir plus sur un nouveau langage.