FLASH INFORMATIQUE FI

Numéro spécial Calcul à haute performance à l’EPFL


Let’s SwiNG




Pascal JERMINI

Michela THIEMARD


Non, ce bref article ne va pas parler de danse, et encore moins de golf ! Il a simplement comme but de présenter la SwiNG (Swiss National Grid Association), une association créée il y a maintenant presque une année et qui a les missions suivantes :

  • assurer la compétitivité scientifique, l’éducation et l’industrie suisse au travers du partage de ressources ;
  • établir et coordonner une infrastructure de grille nationale, composée de ressources réparties sur plusieurs sites et avec des domaines administratifs différents ;
  • fournir une plate-forme pour des collaborations interdisciplinaires afin d’exploiter les activités suisses de grid, en proposant un support aux utilisateurs finaux, chercheurs, centres d’éducation, fournisseurs de ressources et l’industrie ;
  • représenter les intérêts de la communauté grid nationale par rapport aux organismes nationaux et internationaux.

SwiNG essaie d’être le point d’entrée national pour la promotion des services de type grid (que ce soit des grilles de connaissances, de données ou de calcul), de manière à pouvoir mettre en place des collaborations interdisciplinaires et interinstitutionnelles.
SwiNG est composé de plusieurs organes administratifs, et parmi ceux-ci deux sont particulièrement intéressants : le Conseil Scientifique (Scientific Council), chargé de proposer le programme scientifique et technique de SwiNG, et les Groupes de Travail (Working Groups), qui implémentent les programmes proposés par le Conseil Scientifique.
Tout groupe de recherche ou de travail local à une institution peut demander à être membre du Conseil Scientifique, afin de participer aux discussions concernant le programme scientifique et technique de l’association et de donner son avis sur la direction que devrait prendre le panorama suisse du grid.
Parmi les groupes de travail créés en 2008, il faut citer le Campus Grid Working Group, qui est un forum de discussions et d’échange pour les projets actuels et futurs de grid déployés sur un campus, tel que le service de grille de calcul de l’EPFL, Greedy. L’EPFL y participe, au travers du DIT, afin de faire profiter d’autres institutions suisses de l’expérience positive faite avec Greedy et de rester informée des avancées technologiques dans ce domaine.
Un autre groupe de travail important est le SMSCG (Swiss Multi-Science Computing Grid), qui traite de l’installation, le déploiement et l’exploitation d’une grille de calcul nationale, répartie sur plusieurs sites académiques suisses, avec la participation d’applications venant de divers domaines scientifiques. Ce groupe de travail est aussi l’objet d’un projet SWITCH-AAA, que le DIT souhaite rejoindre dès 2009.
Une entité telle que SwiNG faisait défaut en Suisse. En effet, nos pays voisins s’en étaient dotés depuis quelques années déjà. Cette légitime représentation de la Suisse dans des réunions européennes ayant trait au grid est dorénavant assurée.



Cherchez ...

- dans tous les Flash informatique
(entre 1986 et 2001: seulement sur les titres et auteurs)
- par mot-clé

Avertissement

Cette page est un article d'une publication de l'EPFL.
Le contenu et certains liens ne sont peut-être plus d'actualité.

Responsabilité

Les articles n'engagent que leurs auteurs, sauf ceux qui concernent de façon évidente des prestations officielles (sous la responsabilité du DIT ou d'autres entités). Toute reproduction, même partielle, n'est autorisée qu'avec l'accord de la rédaction et des auteurs.


Archives sur clé USB

Le Flash informatique ne paraîtra plus. Le dernier numéro est daté de décembre 2013.

Taguage des articles

Depuis 2010, pour aider le lecteur, les articles sont taggués:
  •   tout public
    que vous soyiez utilisateur occasionnel du PC familial, ou bien simplement propriétaire d'un iPhone, lisez l'article marqué tout public, vous y apprendrez plein de choses qui vous permettront de mieux appréhender ces technologies qui envahissent votre quotidien
  •   public averti
    l'article parle de concepts techniques, mais à la portée de toute personne intéressée par les dessous des nouvelles technologies
  •   expert
    le sujet abordé n'intéresse que peu de lecteurs, mais ceux-là seront ravis d'approfondir un thème, d'en savoir plus sur un nouveau langage.