FLASH INFORMATIQUE FI



Installation de VMware Server




Jean-Claude DE GIORGI


Le présent article détaille les différentes étapes d’installation du programme VMware Server. Les exemples sont donnés pour un ordinateur tournant sur Linux et Windows.
Ensuite, nous allons créer une machine virtuelle avec un système d’exploitation bien en vogue puisqu’il s’agit de la célèbre distribution Ubuntu.
Cet article est destiné à un public non expérimenté. Vous ne trouverez donc aucune explication sur l’amélioration des performances ou l’utilisation d’options particulières.

Brève introduction

VMware Server est une solution de virtualisation gratuite qui permet d’installer sur son ordinateur d’autres systèmes d’exploitation, et de les faire tourner en même temps que son propre système d’exploitation, comme s’il s’agissait d’une machine physique. D’autres solutions de virtualisation existent, mais pour cela, je vous invite à lire l’excellent article écrit par Michèle Coulmance, [Virtualisation au quotidien, et en bref>1465] que vous trouverez dans le FI4/08.

Où trouver le programme d’installation ?

Directement chez VMware, à l’adresse. Après avoir accepté les termes de la licence, choisissez le programme d’installation en fonction de son système d’exploitation (Linux ou Windows).
La version utilisée pendant la rédaction de ce document est la version 1.0.5 | 3/14/08 | Build 80187.

JPEG - 13.5 ko
Acquisition des sources d’installation de VMware Server

Enregistrement chez VMware

Avant de pouvoir utiliser ce programme, VMware demande que l’on s’enregistre (Nom, prénom, adresse mail ...), à l’issue duquel, une clé de licence vous sera fournie. L’enregistrement se fait à cette adresse.

Installation sur une machine Windows

  • Télécharger le fichier d’installation VMware-server-installer-1.0.5-80187.exe ;
  • double cliquez sur ce fichier :
    JPEG - 11.2 ko
    Installation sous Windows
  • acceptez les termes de la licence, puis, à la fenêtre suivante, choisissez une installation complète.
    JPEG - 10 ko
    Choix du type d’installation
  • Sur une machine Windows XP, le message d’avertissement suivant apparaît :
    JPEG - 9.6 ko
    aie ! déjà un bug ?

Non, ce n’est pas un bug, mais si l’on désire utiliser VMware Management Interface, il faut installer IIS (Internet Information Server).

  • Cliquer sur OK.

Note : VMware Management Interface. Interface de management Web du serveur VMware. Cet outil permet de contrôler VMware Server depuis un browser. Il inclut le fichier d’installation téléchargeable de la console VMware Server.

  • Ensuite, le programme d’installation demande l’autorisation de désactiver l’autorun du CD-ROM
    JPEG - 9.1 ko
    VMware recommande de désactiver l’autorun
  • Et enfin, la fenêtre suivante permet de démarrer l’installation

Installation sur une machine Linux

Il s’agit de SuSE dans cet exemple (méthode en ligne de commande).

  • Pour pouvoir installer VMware Server sur Linux, il est nécessaire d’avoir installé les sources du kernel.
  • Après avoir téléchargé le package d’installation : VMware-server-1.0.5-80187.i386.rpm, transformez-vous en super utilisateur (root) : su -.
  • Lancez l’installation : # rpm -ivh VMware-server-1.0.5-80187.i386.rpm.
  • Après cette étape, l’installation est déjà terminée. Mais avant de pouvoir utiliser ce programme, il est nécessaire de configurer le serveur. Ceci se fait avec la commande suivante : # /usr/bin/vmware-config.pl.
  • Il suffit de suivre les indications. En principe, les paramètres et options par défaut sont ceux à utiliser.

Lancement de VMware Server

Sous Windows

  • Depuis le menu de lancement de programmes : Démarrer -> Tous les programmes.

Sous Linux

  • Tapez depuis une console la commande : vmware.

La suite est quasiment identique sur les deux plates-formes

  • Le programme demande sur quel host se connecter :
    JPEG - 11.9 ko
    Connexion à un host VMware
  • Choisir Local host
    JPEG - 9.8 ko
    Tableau de commande

Création d’une machine virtuelle

  • Après avoir lancé VMware Server, cliquez sur l’icône New Virtual Machine, sur Windows ou le bouton Create a new virtual machine sur Linux.

  • Choisissez une configuration typique pour la création de votre machine virtuelle.
    JPEG - 9 ko
    Choix du type de configuration
  • Sélectionnez le Guest operating system (Linux dans notre exemple).
  • Dans la liste de sélection, choisissez le type de Linux (Ubuntu dans cet exemple).
  • Donnez un nom à votre machine virtuelle (Ubuntu au hasard ...) et laissez par défaut son emplacement (Location), c’est-à-dire, l’endroit où seront copiés les fichiers de la machine virtuelle.
  • A présent, nous passons dans la configuration du réseau. Dans la fenêtre Network Type, choisir l’option NAT.
    JPEG - 10 ko
    Configuration du réseau
  • Sélectionnez une taille de disque..

Remarque : L’option Allocate all disk space now est très intéressante, car elle permet la création d’un disque virtuel selon deux méthodes :

  1. La capacité du disque est fixée. Cette option permet de meilleures performances
  2. Capacité du disque non fixée. Si les performances ne sont pas un critère important et que l’espace libre de votre disque dur est limité, alors cette option est celle à choisir. Ce qui implique que le disque virtuel grossira en fonction de vos installations.
JPEG - 10.1 ko
Configuration du disque virtuel

A partir de cette étape, la configuration de votre machine virtuelle est terminée. Dans cet état, elle correspond à une machine physique sans système d’exploitation.
Maintenant, il est grand temps de passer à l’installation du système d’exploitation.
Pour cela, il faut indiquer au programme VMware Server où se trouvent les sources d’installation de votre OS.
Pour cet exemple, l’installation se fera via un CD-ROM Ubuntu que j’ai inséré dans mon lecteur.

  • Insérez le CD-ROM d’installation de votre système d’exploitation dans le lecteur de votre ordinateur.
  • Cliquez sur l’onglet Ubuntu.
  • Démarrez la machine virtuelle en cliquant sur le bouton Power on this virtual machine (Linux) ou Start this virtual machine (Windows).
  • Après quelques secondes, vous pouvez voir la console de votre machine virtuelle.
  • Le système démarre.

Remarque : Si votre machine virtuelle ne démarre pas sur votre CD-ROM, cela signifie qu’elle essaie de démarrer sur un autre média. Mais comme aucun système d’exploitation n’a été installé, le démarrage de la VM échoue.

Il faut donc indiquer au serveur VMware comment démarrer pour trouver les sources d’installation d’Ubuntu, comme vous le feriez avec un ordinateur physique.

  • Redémarrez la machine virtuelle, en cliquant, depuis le menu, sur VM.
  • Sélectionnez Send Ctrl+Alt+Del.
  • Cliquez dans la console.
  • Pressez la touche ESC de votre clavier afin d’obtenir un Boot Menu. Ce menu servira à indiquer comment doit démarrer la machine virtuelle.
  • Cliquez à nouveau sur VM dans le menu.
    JPEG - 13.1 ko
    Menu de démarrage de la machine virtuelle

Remarque : Après avoir cliqué dans la console, vous remarquerez que le curseur de la souris est bloqué dans la console. Pour pouvoir en sortir, taper simultanément sur les touches Ctrl et Alt.

  • Sélectionnez Settings.
  • Dans la nouvelle fenêtre Virtual Machine Settings, dans l’onglet Hardware, sélectionnez le Device CD-ROM (IDE 1:0).
  • Dans la zone Connection, sélectionnez l’option Client puis choisissez depuis le menu déroulant la lettre de votre lecteur CD/DVD.
  • Assurez-vous que l’option Connected dans la zone Device status est bien cochée et cliquez ensuite sur le bouton OK.
    JPEG - 10.4 ko
    Démarrage de la VM sur le lecteur CD-ROM
  • Retour dans la console et sélectionnez dans le Boot Menu l’entrée CD-ROM Drive.
  • Pressez Enter sur votre clavier pour démarrer la machine virtuelle.
  • L’installation démarre, tout comme s’il s’agissait d’une installation standard.
    JPEG - 9.3 ko
    Début de l’installation d’Ubuntu

Super, l’installation s’est bien passée. Mais maintenant, comment je démarre ma machine virtuelle ?

  • Sélectionnez la machine virtuelle dans la partie Inventory, à gauche.
  • Ensuite, cliquez sur le lien Start this virtual machine (Windows) ou Power on this virtual machine sur Linux, dans la zone centrale Commands.

Rappel : Pour sortir de la console, pressez simultanément les touches Ctrl et Alt.

JPEG - 10.3 ko
Démarrage de la machine virtuelle

On parle souvent des VMware Tools, mais c’est quoi au juste ?

Après avoir installé votre système d’exploitation, vous remarquerez qu’un message en bas, à gauche de votre fenêtre vous indique que les VMware Tools ne sont pas installés.

Ces outils permettent de tirer davantage profit de votre machine virtuelle. Voici une liste non exhaustive des principales améliorations qu’ils apportent :

  • Une meilleure fluidité de la souris.
  • Il n’est plus nécessaire de taper les touches Ctrl-Alt pour sortir de la console.
  • Modification de la taille (résolution) de la console (de 640x480 à 2364x1773).
  • Ils permettent également de synchroniser l’horloge de la machine virtuelle à celle de votre ordinateur.
  • Possibilité de (re-)démarrer la VM proprement sans passer par la console.
  • ...

Je vous recommande donc vivement de les installer.

Installation des VMware tools

  • Pour installer ces outils, il faut démarrer la machine virtuelle.
  • Depuis le menu VM, sélectionner Install VMware Tools.
  • La fenêtre d’information suivante apparaît :

  • Après avoir cliqué sur Install, une icône représentant un CD apparaît sur le bureau de la machine virtuelle (si cela ne s’est pas fait automatiquement, double-cliquez sur cette icône pour afficher le contenu du CD).
    JPEG - 9.9 ko
    Sélection du package d’installation des outils VMware
  • Copiez sur votre bureau le fichier VMwareTools-1.0.5-80187.tar.gz.
  • Refermez la fenêtre du CD-ROM et, depuis le menu VM, cliquez sur Cancel VMware Tools Install (l’icône disparaît).
  • Clic de droite sur le fichier copié localement et sélectionner Extract Here.
  • Ouvrir un terminal et se déplacer dans le répertoire créé lors de l’extraction du fichier tar.gz : cd Desktop/vmware-tools-distrib.
    JPEG - 11.2 ko
    Changement de répertoire
  • Lancez le script d’installation vmware-install.pl avec les privilèges du super utilisateur (root) : sudo ./vmware-install.pl Password : (mettre celui défini lors de l’installation d’Ubuntu).
  • Lors de l’installation des outils VMware, le script vous posera un certain nombre de questions. En principe, les valeurs par défaut, c’est-à-dire celles qui sont entre crochets [ ], sont celles à utiliser.
  • Redémarrez la machine virtuelle et constatez par vous-même les avantages de ces outils.

Conclusions

VMware Server est à mon avis un excellent outil qui permet de façon rapide et aisée de tester une nouvelle distribution. Il est clair que les performances au niveau processeur ne sont pas les mêmes par rapport à une machine physique. Lors d’un prochain article, je vous parlerai de l’utilisation des appliances. Qu’est-ce que c’est ? Et bien, ce sont des fichiers que l’on peut télécharger et qui permettent d’utiliser un système d’exploitation sans passer par les étapes de l’installation, comme décrit dans cet article. Tout y est déjà configuré, il ne reste plus qu’à tester !



Cherchez ...

- dans tous les Flash informatique
(entre 1986 et 2001: seulement sur les titres et auteurs)
- par mot-clé

Avertissement

Cette page est un article d'une publication de l'EPFL.
Le contenu et certains liens ne sont peut-être plus d'actualité.

Responsabilité

Les articles n'engagent que leurs auteurs, sauf ceux qui concernent de façon évidente des prestations officielles (sous la responsabilité du DIT ou d'autres entités). Toute reproduction, même partielle, n'est autorisée qu'avec l'accord de la rédaction et des auteurs.


Archives sur clé USB

Le Flash informatique ne paraîtra plus. Le dernier numéro est daté de décembre 2013.

Taguage des articles

Depuis 2010, pour aider le lecteur, les articles sont taggués:
  •   tout public
    que vous soyiez utilisateur occasionnel du PC familial, ou bien simplement propriétaire d'un iPhone, lisez l'article marqué tout public, vous y apprendrez plein de choses qui vous permettront de mieux appréhender ces technologies qui envahissent votre quotidien
  •   public averti
    l'article parle de concepts techniques, mais à la portée de toute personne intéressée par les dessous des nouvelles technologies
  •   expert
    le sujet abordé n'intéresse que peu de lecteurs, mais ceux-là seront ravis d'approfondir un thème, d'en savoir plus sur un nouveau langage.