FLASH INFORMATIQUE FI

FI spécial été 2007 - Images


Partage de photos dans l’esprit Web 2.0




Matthieu TAGGIASCO



Qu’attend-on d’un site de partage de photos ? Deux cas peuvent se présenter. Premièrement, vous avez envie de partager de belles photos que vous avez prises avec un utilisateur quelconque. Deuxièmement, vous avez, par exemple, les photos d’un repas de famille que vous souhaitez partager avec votre famille. Vous pourriez alors les mettre à disposition sur un site de partage de photos.
Flickr est probablement le service de partage de photos le plus utilisé sur Internet. Il permet de publier ses photos et de les classer.
Flickr appartenant à Yahoo ! Inc., pour s’inscrire sur Flickr, un compte Yahoo ! ID est nécessaire. En vous rendant à la page de gestion des comptes, vous pouvez voir votre profil. Il est possible entre autres d’ajouter un avatar et de changer le nom d’écran. Vous pouvez aussi modifier l’adresse de votre page personnelle Flickr pour en avoir une plus facilement mémorisable, par exemple : pour les photos et pour le profil.
Pour envoyer des photos sur Flickr, plusieurs méthodes sont possibles. La première est d’utiliser l’interface du site. Une deuxième serait par exemple d’utiliser Flickr uploadr et autres outils [1].

Taguer les photos

C’est probablement l’étape la plus importante pour le partage de photos. En effet, en taguant correctement vos photos, vous allez permettre aux autres utilisateurs de trouver vos photos sur le site. D’autre part, cela vous permet également de vous y retrouver si vous avez une grande quantité de photos. Flickr permet d’ajouter jusqu’à 75 tags à une image, alors autant ne pas s’en priver, ça ne peut qu’être un plus.
Mais comment bien taguer vos photos ? Il faut faire la distinction entre la partie descriptive et la partie symbolique.
Pour la partie descriptive, il vous suffit de répondre aux questions : qui (personne, plusieurs ?), quoi (objets principal et secondaire), quand (jour, nuit, saison ?), (quelle ville ? Nature ?) et comment (quelle action). Vous pouvez également spécifier le style (flou, en couleur, noir et blanc) ainsi que le format (horizontal, carré,...).
La partie symbolique est peut-être moins évidente. Y a-t-il un état d’esprit associé ou un concept associé à l’image ? Elle peut également être classée dans des catégories thématiques.
D’autres fonctionnalités de Flickr permettent notamment d’ajouter une information sur une partie de l’image, de taguer une photo en indiquant l’endroit où elle a été prise, ou encore de créer des albums afin de classer ses photos (3 albums pour les comptes gratuits).


Partage en dehors de Flickr

Pour utiliser une de vos photos sur votre site, votre blog ou autre, il vous suffit de cliquer sur Afficher les différentes tailles. Deux solutions vous sont proposées, la première vous donne directement le code html à copier et coller, la deuxième vous donne l’URL de l’image.


Au dessus de chaque photo, vous avez également un lien Bloguer cette photo qui permet d’envoyer directement la photo sur votre blog après configuration.
L’aspect communautaire de Flickr permet de créer des groupes et de partager vos photos à l’intérieur du groupe uniquement. Vous pouvez également faire une recherche sur les groupes existants et vous y inscrire.
Flickr fournit également une API. Comme beaucoup d’API, il vous faut d’abord vous enregistrer afin d’obtenir une clé. Plusieurs kits API sont proposés pour différents langages de programmation, notamment pour Java, .NET, etc. L’API est assez bien détaillée sur le site.


Flickr est un site en constante évolution. Des nouvelles fonctions sont ajoutées régulièrement. Il permet également de garder contact avec les autres utilisateurs du site. Vous pouvez rechercher des utilisateurs, et gérer votre liste de contacts. C’est donc un outil de qualité pour partager vos photos. Vous pouvez ajouter des tags à vos photos et choisir leur visibilité.

D’autres sites

D’autres sites permettent le partage de photos. Riya propose le partage de photos comme Flickr, mais permet également de détecter les personnes présentes sur les photos via un apprentissage rapide. Il effectue un traitement sur des critères tels que les couleurs des cheveux et de la peau, des vêtements, etc. Fotolia est moins porté sur le partage de photos, mais plutôt l’achat/vente de photo numérique. Les photographes peuvent définir leur prix. C’est une mine d’or pour les designers puisque des photos de bonne qualité peuvent être vendues à très bas prix.

[1] Pour voir une liste des différents outils disponibles



Cherchez ...

- dans tous les Flash informatique
(entre 1986 et 2001: seulement sur les titres et auteurs)
- par mot-clé

Avertissement

Cette page est un article d'une publication de l'EPFL.
Le contenu et certains liens ne sont peut-être plus d'actualité.

Responsabilité

Les articles n'engagent que leurs auteurs, sauf ceux qui concernent de façon évidente des prestations officielles (sous la responsabilité du DIT ou d'autres entités). Toute reproduction, même partielle, n'est autorisée qu'avec l'accord de la rédaction et des auteurs.


Archives sur clé USB

Le Flash informatique ne paraîtra plus. Le dernier numéro est daté de décembre 2013.

Taguage des articles

Depuis 2010, pour aider le lecteur, les articles sont taggués:
  •   tout public
    que vous soyiez utilisateur occasionnel du PC familial, ou bien simplement propriétaire d'un iPhone, lisez l'article marqué tout public, vous y apprendrez plein de choses qui vous permettront de mieux appréhender ces technologies qui envahissent votre quotidien
  •   public averti
    l'article parle de concepts techniques, mais à la portée de toute personne intéressée par les dessous des nouvelles technologies
  •   expert
    le sujet abordé n'intéresse que peu de lecteurs, mais ceux-là seront ravis d'approfondir un thème, d'en savoir plus sur un nouveau langage.