FLASH INFORMATIQUE FI



Mise à jour du système robotique de sauvegarde




Michel JAUNIN


Le robot StorageTek (STK) ACS 9300 (potentiel de 6000 cartouches de type 9940), en production depuis 1994, a été mis hors service en janvier 2007. Après près de 14 ans de bons services, l’arrêt du support de la partie robotique par le fournisseur nous a été annoncé pour l’une de ces toutes prochaines années.

GIF - 13.2 ko
ancien robot ACS9310

L’augmentation permanente des besoins en espace de sauvegarde nous imposant à court terme d’augmenter les ressources en nombre d’unités de lecture/écriture, et les nouvelles technologies n’étant pas supportées par ce robot, il a donc paru raisonnable de mettre à jour la partie robotique. En conséquence, le robot ACS 9300 a été remplacé par un nouveau robot Sun-StorageTek SL 8500, qui a repris toutes les unités en service sur l’ancien robot, et qui a reçu 2 unités supplémentaires de nouvelle technologie plus performante.

GIF - 20.8 ko
nouveau robot SL8500 en cours de montage

Le SL 8500 comporte 4 modules robotiques indépendants qui gèrent chacun un quart de la capacité du robot, alors que le ACS 9300 comportait un seul module, mais avec 2 unités de préhension.
Le nouveau robot dispose au total des 10 drives 9940B transférés du STK 9300 (capacité d’une cartouche, mode non comprimée : 200 GB, taux de transfert : 30 MB/s), ainsi que des 2 nouvelles unités, T10000, utilisant des cartouches de plus grande capacité (500 GB) et disposant d’un meilleur taux de transfert (120 MB/s). Il peut recevoir 64 drives au maximum. Une version améliorée des unités T10000 prévue en 2008, qui utilise les mêmes cartouches que les drives actuels, permettra de doubler la capacité de la cartouche à 1 TB non comprimé, avec un taux de transfert de 200 MB/s.

GIF - 23.7 ko
intérieur du STK8500 avec un module robotique en avant plan et cartouches

La capacité théorique totale est de plusieurs centaines de terabytes - TB=1000 GB -, selon le taux de compression de l’information sur les cartouches et le type de cartouches utilisées. Le taux de compression peut être estimé très grossièrement à environ 2, facteur dépendant de la structure du fichier. La capacité de la configuration actuelle est de plus de 3000 cartouches (dont 2000 transférées depuis l’ancien robot, contenant toutes les sauvegardes générées sur cet équipement), capacité qui peut être étendue à plus de 10’000 cartouches dans le même robot par ajout de modules de stockage.
Il est relié au serveur de back-up global Veritas-NetBackup, qui utilise 8 unités 9940B et les 2 unités T10000, ainsi qu’au système massivement parallèle IBM BlueGene/L pour les back-up de sécurité (via Tivoli qui utilise deux drives 9940B dédiés).



Cherchez ...

- dans tous les Flash informatique
(entre 1986 et 2001: seulement sur les titres et auteurs)
- par mot-clé

Avertissement

Cette page est un article d'une publication de l'EPFL.
Le contenu et certains liens ne sont peut-être plus d'actualité.

Responsabilité

Les articles n'engagent que leurs auteurs, sauf ceux qui concernent de façon évidente des prestations officielles (sous la responsabilité du DIT ou d'autres entités). Toute reproduction, même partielle, n'est autorisée qu'avec l'accord de la rédaction et des auteurs.


Archives sur clé USB

Le Flash informatique ne paraîtra plus. Le dernier numéro est daté de décembre 2013.

Taguage des articles

Depuis 2010, pour aider le lecteur, les articles sont taggués:
  •   tout public
    que vous soyiez utilisateur occasionnel du PC familial, ou bien simplement propriétaire d'un iPhone, lisez l'article marqué tout public, vous y apprendrez plein de choses qui vous permettront de mieux appréhender ces technologies qui envahissent votre quotidien
  •   public averti
    l'article parle de concepts techniques, mais à la portée de toute personne intéressée par les dessous des nouvelles technologies
  •   expert
    le sujet abordé n'intéresse que peu de lecteurs, mais ceux-là seront ravis d'approfondir un thème, d'en savoir plus sur un nouveau langage.