FLASH INFORMATIQUE FI



3ème forumIT




Jacqueline DOUSSON


Plus de 50 responsables informatiques de l’EPFL s’étaient déplacés le 4 mai pour assister au 3ème forumIT.

Sécurité informatique

Thème toujours d’actualité, comme nous l’a rappelé Martin Ouwehand avec quelques statistiques : le nombre de mails contenant des virus bloqués en entrée se stabilise aux environs de 50’000 par mois ; par contre, celui des virus détectés sur les machines ne cesse d’augmenter (on a déjà atteint en avril 2006 les 2 millions de 2005 !), mais c’est en partie dû à l’amélioration de l’outil de détection. Les machines mises en quarantaine sont de moins en moins nombreuses, c’est signe qu’elles sont mieux gérées, mais bizarrement, 15% mettent un mois ou plus à sortir de la quarantaine. Dans les évolutions prévues :

  • identifier les ports que l’on pourrait ouvrir de façon sélective sur DIODE (aujourd’hui seulement 3 ports : 22, 80 et 443), afin de ne plus avoir 150 machines complètement ouvertes ;
  • tester si les mots de passe Gaspar résistent aux outils habituels des crackers et informer les utilisateurs si leur mot de passe est de mauvaise qualité.

Ensuite Christian Raemy nous a montré les beautés cachées des spywares, adwares, Trojan, et des terribles Keylogger qui stockent tout ce que vous entrez au clavier ! La démonstration fut édifiante : en trois clics, Christian a transformé une machine que l’anti-virus jugeait très propre en un repaire de spywares, adwares, etc. Il a simplement installé, un CODEC, pour lire une vidéo, un fond d’écran sympa et un petit jeu de pingouins (garanti spyware free !).

Outils collaboratifs

La première présentation par Luc Venries concernait le déploiement d’Exchange, solution officialisée depuis un an et à laquelle se sont ralliés plus de 750 utilisateurs. En plus d’une boîte aux lettres aux fonctions classiques (IMAP, POP et Webmail), Exchange permet de gérer au sein d’un même client différents éléments tels que le calendrier, les contacts, les tâches ou les notes. La délégation et le partage de ces différents éléments, y compris les e-mails, permettent la collaboration d’un groupe d’utilisateur. La synchronisation avec les PDAs est également offerte. Les clients Outlook, Entourage (sur Mac) ou Ximian Evolution (sur Linux ou Sun) permettent de profiter de toutes les fonctionnalités d’Exchange. Seuls les collaborateurs ont accès à ce service. Predrag Viceic a présenté le futur outil d’agenda partagé qui sera intégré dans le portail my.epfl.ch ; basé sur l’outil UWCalendar, logiciel libre développé par l’Université de Washington, il permettra de se créer des vues ou ensembles de calendriers librement sélectionnés. Ainsi un étudiant pourra avoir une vue académique où seront rassemblés les calendriers de ses cours (les données proviendront de ISAcademia), une vue loisirs, avec le calendrier de l’AGEPOLY et du centre sportif, une vue plus personnelle, avec les calendriers de ses relations, etc. Tout collaborateur de l’EPFL, tout étudiant et tout groupe (au sens unité ou groupe explicite) aura automatiquement son calendrier associé. La phase pilote est prévue pour cet été.

Solutions de stockage en central

Jacqueline Dousson a rappelé les différentes solutions offertes par le DIT :

  • NAS est la solution de haut de gamme, miroir dans un 2ème site, possibilité pour l’utilisateur d’accéder à des snapshots en cas de destruction de fichiers. Les 26TB sont répartis entre les facultés proportionnellement au nombre de leurs collaborateurs et chaque faculté est libre de la politique d’utilisation de son quota. Les protocoles NFS et CIFS sont supportés.
  • Students est le stockage offert aux étudiants (1GB par étudiant), les données sont situées sur le NAS, et les protocoles supportés sont CIFS et WebDav.
  • my.epfl.ch : la gestion de documents qui est la première brique du portail my.epfl.ch sera en production en juin. Elle est très orientée groupes et travail collaboratif, les documents sont accessibles avec un simple navigateur Web ou à travers WebDav. Pour démarrer, le quota sera de 250 MB par personne et par groupe.
  • AFS est en production, mais aucune mise à jour matérielle ou logicielle n’est prévue. Les quotas sont variés (250MB à 10GB), il est nécessaire d’installer un client sur le poste de travail.
  • Infoscience a un rôle très particulier, il est destiné à stocker des documents sous leur forme archivée, essentiellement publications et rapports scientifiques. Les préoccupations sont d’un autre ordre : réflexions sur un archivage à long terme (donc sur la conversion des formats) et sur les droits d’auteur.

Toutes les présentations de ce forumIT (et des précédents) sont accessibles à partir de la page : dit.epfl.ch/page55589.html.
Rendez-vous à l’automne au prochain forumIT.



Cherchez ...

- dans tous les Flash informatique
(entre 1986 et 2001: seulement sur les titres et auteurs)
- par mot-clé

Avertissement

Cette page est un article d'une publication de l'EPFL.
Le contenu et certains liens ne sont peut-être plus d'actualité.

Responsabilité

Les articles n'engagent que leurs auteurs, sauf ceux qui concernent de façon évidente des prestations officielles (sous la responsabilité du DIT ou d'autres entités). Toute reproduction, même partielle, n'est autorisée qu'avec l'accord de la rédaction et des auteurs.


Archives sur clé USB

Le Flash informatique ne paraîtra plus. Le dernier numéro est daté de décembre 2013.

Taguage des articles

Depuis 2010, pour aider le lecteur, les articles sont taggués:
  •   tout public
    que vous soyiez utilisateur occasionnel du PC familial, ou bien simplement propriétaire d'un iPhone, lisez l'article marqué tout public, vous y apprendrez plein de choses qui vous permettront de mieux appréhender ces technologies qui envahissent votre quotidien
  •   public averti
    l'article parle de concepts techniques, mais à la portée de toute personne intéressée par les dessous des nouvelles technologies
  •   expert
    le sujet abordé n'intéresse que peu de lecteurs, mais ceux-là seront ravis d'approfondir un thème, d'en savoir plus sur un nouveau langage.