FLASH INFORMATIQUE FI



Firefox 1.5, redécouvrez le Web




Nicolas BORBOËN


Le panda rouge

Le panda rouge (firefox) est un mammifère originaire de l’Himalaya et de la Chine méridionale. Si le mammifère est en voie de disparition, le navigateur de la fondation Mozilla [1] lui, se porte plutôt bien.

Historique

N’arrivant pas à s’opposer aux pratiques commerciales de Microsoft, Netscape décide de mettre le code de son navigateur sous licence libre et en open source, en créant l’organisation Mozilla le 30 mai 1998. D’abord appelé Phoenix, il est ensuite devenu firebird, pour finalement être nommé firefox. Le fureteur en ligne dès le 9 novembre 2004, arborait déjà les 100 000 millions de téléchargements avant son premier anniversaire ! Le 29 novembre 2005, la Mozilla Foundation donnait naissance au petit dernier, firefox 1.5.

Firefox

Par défaut, firefox offre toute une gamme de fonctionnalités novatrices telles que la navigation par onglets, les marque-pages dynamiques, ou encore une barre de recherche intégrée. Ces fonctionnalités sont entièrement personnalisables, et grâce aux multitudes de thèmes graphiques, d’extensions ou encore de plugiciels, firefox peut être un réel outil de travail adapté à votre utilisation.

Navigation par onglets

Pour commencer, parlons un peu de la navigation par onglets. Elle offre la possibilité d’ouvrir chaque page Web dans un onglet séparé, et ce, dans une seule et unique fenêtre. Cela permet d’accéder plus facilement aux différentes pages, et par exemple, d’ouvrir une page en arrière-plan pendant que vous en lisez une autre. Cela évite également d’avoir sa barre des tâches remplie d’une multitude de fenêtres. firefox vous permet également d’enregistrer l’adresse de plusieurs onglets dans un seul et même favori. Imaginez par exemple que vous consultez régulièrement trois comptes e-mail différents : en les enregistrant ensemble, vous y accéderez d’un seul clic !

Petites astuces

  • la touche Ctrl + clic permet d’ouvrir un lien dans un nouvel onglet.
  • les touches Ctrl + Tab et inversement Ctrl + Maj + Tab permettent de changer d’onglet.

Peau neuve

Vous pouvez changer l’apparence de votre navigateur en installant de nouveaux thèmes [2]. Gadgets pour certains, utiles pour d’autres, ma préférence va vers les thèmes dits compacts [3] permettant d’avoir une surface de navigation optimale.

Moteurs de recherche intégrés

Par défaut, le navigateur fournit un champ de recherche intégré dans son interface. Hormis l’accessibilité constante de la recherche, la réelle innovation est de pouvoir spécifier une liste de différents moteurs. Par exemple, un graphiste ajoutera le moteur Google image, un développeur PHP le moteur PHP docs, etc. L’ajout de moteurs de traduction (Babel fish), de dictionnaires (Wiktionary), cartographiques (Google Maps), ou encore de publications (Infoscience) peut s’avérer réellement utile. Une liste de tous les moteurs est disponible sur http://mycroft.mozdev.org/.
Si le moteur de recherche que vous affectionnez particulièrement n’est pas listé, vous pouvez le créer ou le demander sur le site. Quelques moteurs de recherche sont directement consacrés à l’EPFL [4] : Infoscience, People, Plan ou encore Google EPFL.
Pour les aficionados des recherches plus poussées, NeedleSearch [5] permet, à travers une barre d’outils, de regrouper les résultats de plusieurs moteurs dans une seule page.

Petite astuce

  • les touches Ctrl + k mettent le curseur dans le champ de recherche.

Recherche directe sur une page

Dans les options générales d’accessibilité de firefox, vous avez la possibilité d’activer la recherche sur la page dès que vous tapez quelque chose sur votre clavier. C’est assez pratique, surtout lorsque vous recherchez un mot en particulier dans une page ayant beaucoup de texte.

Petites astuces

  • une fois le mot-clé introduit dans le champ de recherche, pressez F3 pour afficher le suivants ou Maj + F3 pour le précédent.
  • pour mettre en surbrillance tous les mots-clés recherchés, tapez Ctrl + Enter.
  • si cette fonction n’est pas activée, les touches Ctrl + F afficheront la barre de recherche en bas de page.

Signets

Vous avez une quantité incroyable de favoris, ils sont tous dans Internet Explorer et vous ne savez pas comment les utiliser ailleurs ? L’installation de firefox propose de récupérer les favoris des autres navigateurs que vous avez installés sur votre système. Contrairement à IE, tous les signets de firefox sont stockés et organisés dans un fichier HTML que vous pouvez facilement sauvegarder, partager ou réimporter sur une autre machine.

Petite astuce

Marque-pages dynamiques

Décidément, l’équipe de Mozilla a de la suite dans les idées. Les marque-pages dynamiques permettent d’afficher des flux d’informations sous forme de signets. Ces favoris dynamiques seront continuellement mis à jour avec les données du site choisi, s’alimentant des données contenues dans le flux de syndication RSS [6] ou ATOM [7]. L’avantage est de ne pas devoir utiliser de logiciels tiers, comme sa messagerie [8] ou un lecteur autonome [9]. Prenons par exemple le site http://actualites.epfl.ch. Une fois sur la page, l’icône du flux apparaît dans la barre d’adresse. Il vous suffit d’y cliquer pour ajouter un dossier de favoris dynamiques. Dès lors, vous pouvez accéder aux dernières informations du site depuis vos favoris.

Petite astuce

  • les touches Ctrl + b vous permettent d’afficher vos favoris dans la fenêtre.

Plugins

Comme tout navigateur qui se respecte, firefox offre la possibilité de lire d’autres formats dans son interface, comme QuickTime, SVG ou flash. Bien que les plugins des formats les plus courants soient pré-installés, et que la plupart des mises à jour soient automatiques, il se peut que vous ayez d’autres plugins à installer : dans ce cas consulter le site http://plugindoc.mozdev.org.

Extensions

Les extensions sont sans aucun doute l’atout principal du navigateur. Elles permettent d’intégrer des fonctionnalités au sein de l’application, ce qui assure une importante flexibilité d’utilisation à firefox. Ces extensions sont aussi nombreuses (environ 900) que variées. De l’outil d’édition de Blogs [10] jusqu’aux applications XUL [11], en passant par les outils de développement de site ou d’informations météorologiques, ils est difficile de ne pas leur porter un intérêt certain. Parcourons-en une quinzaine...

Forecastfox

https://addons.mozilla.org/extensions/moreinfo.php?id=398


Cette extension permet d’afficher les prévisions météorologiques en fonction de sa position géographique. Les informations proviennent du site http://www.AccuWeather.com.

IE Tab

http://ietab.mozdev.org


IE Tab offre la possibilité d’afficher une page avec le moteur de rendu d’Internet Explorer dans l’interface de firefox. Pratique pour les tests d’interopérabilité ou tout simplement pour visionner les sites Microsoft, qui nous rappellent à l’ordre lorsque le panda se présente fièrement sur une de leur page [12]) sur votre compte del.icio.us. Pour vous faire les dents, vous pouvez essayer http://del.icio.us/epfl, le mot de passe est epfl.

Les astuces :

ColorZilla

https://addons.mozilla.org/extensions/moreinfo.php?id=271


L’extension ColorZilla s’adresse tout particulièrement aux graphistes et aux Web designers. Elle permet de récupérer n’importe quelle couleur sur la page courante avec une pipette. Cet outil permet également de garder l’historique des couleurs sélectionnées, de les nommer, ou encore de générer des dégradés de teintes ou de saturations.

HTML Validator

https://addons.mozilla.org/extensio... Les personnes qui éditent du contenu HTML pour Internet aiment bien s’assurer qu’il correspond aux normes en la matière. L’organe officiel, le World Wide Web Consortium [13], offre un validateur. L’extension HTML Validator permet d’inclure la validation d’une page directement dans le navigateur. Cette validation est effectuée avec TIDY, un parseur de validation originellement issu du W3C qui est maintenant amélioré par une large communauté.

View Formatted Source

https://addons.mozilla.org/extensio... Les possibilités d’affichage du code source d’une page dans firefox, qui viennent par défaut, sont intéressantes : la source est affichée avec une coloration syntaxique, et on peut la mettre à jour sans rafraîchir la page affichée dans le navigateur. De plus, si vous sélectionnez une partie de la page comme un lien ou du texte, vous pouvez afficher la source de la partie sélectionnée uniquement. L’extension View Formatted Source permet de bénéficier de fonctionnalités plus poussées : l’affichage de la source permet de voir quels sont les styles attachés à chaque élément de la page. La fonction inline mode permet de mettre en évidence les éléments de la page HTML dans le navigateur ; on peut alors aisément sélectionner l’élément dont on aimerait afficher la source.

EditCSS

https://addons.mozilla.org/extensions/moreinfo.php?id=179
Cet utilitaire permet d’éditer une feuille de style CSS [14] en ligne. firefox se transforme alors en une sorte d’éditeur WYSIWYG [15] de CSS. Vous pouvez donc personnaliser l’affichage des pages que vous parcourez.

WebDevelopper

https://addons.mozilla.org/extensions/moreinfo.php?id=60
Cette extension regroupe les fonctionnalités des trois précédentes. En l’installant, vous ajouterez une barre de menu dans firefox. Elle permet d’interagir sur quasiment touts les éléments liés à la page : cookies, CSS, JavaScripts, images, formulaires, etc. Toutes les informations liées au code de la page peuvent être mises en évidence de façon visuelle, en soulignant le contour de l’élément. Cela facilite l’édition des pages et permet de détailler un élément plus facilement que dans la source.

fireFTP

https://addons.mozilla.org/extensions/moreinfo.php?id=684


Utiliser la plate-forme de Mozilla pour créer un programme, c’est possible grâce à XUL. Ce client FTP intégré au navigateur est un bon exemple de ces possibilités.

ScrapBook

https://addons.mozilla.org/extensions/moreinfo.php?id=427


ScrapBook est une extension utile pour les personnes ayant beaucoup de pages Internet sauvegardées sur leur ordinateur. Elle permet d’enregistrer un site, une page ou une section de page dans son profil d’utilisateur. Une fois enregistrées, l’utilisateur peut consulter ces pages, les annoter et les organiser. Les différentes pages peuvent être regroupées par collection, sous la même configuration que les signets. La recherche d’informations dans les pages de la collection locale est très rapide.

gTranslate

https://addons.mozilla.org/extensio... Cette extension ajoute une traduction simultanée dans le menu contextuel du clic droit de la souris. La traduction est effectuée par le service de traduction Google.

Greasemonkey

https://addons.mozilla.org/extensions/moreinfo.php?id=748
Greasemonkey est une extension qui permet d’écrire des scripts qui modifient les pages que vous visitez. Elle permet par exemple de rendre un site plus lisible, d’enlever des éléments inintéressants, de modifier des images, etc. Une base de données de 900’000 scripts est disponible sur http://userscripts.org. Une utilisation intéressante de Greasemonkey est l’altération d’un site pour qu’il respecte les directives d’accessibilité. L’avantage ? Pouvoir convertir la page en braille ou encore utiliser une synthèse vocale sur le contenu. Les possibilités de Greasemonkey sont multiples et détaillées ici : http://diveintogreasemonkey.org.

CoLT - Copy Link Text

https://addons.mozilla.org/extensions/moreinfo.php?id=1812
Une toute petite extension pour finir : elle permet la copie du texte d’un lien sans copier l’adresse du lien ou ouvrir le lien lui-même. CoLT s’ajoute au menu contextuel.

Secrets

Quelques mots-clés permettent d’accéder à la configuration cachée de firefox ; il suffit de les introduire dans le champ de saisie des URL :

  • about : : Montre le numéro de version, le copyright, etc.
  • about : config : Affiche la console de configuration et tous les éléments personnalisables.
  • about : cache : Résumé du cache disque et mémoire.
  • about : buildconfig : Présente les options de compilation qui ont été utilisées pour créer votre version de firefox (et vu qu’il est open source, rien ne vous empêche de recompiler une version personnalisée).
  • about : plugins : Énumère les plugins installés. firefox est conçu pour être flexible, ils peuvent être nombreux...
  • about : credits : Remerciements à tous les contributeurs.

IE contre FF

Bien que léger et rapide, Internet Explorer est aujourd’hui plus que critiqué. Son moteur de rendu, Trident, est la bête noire des développeurs, car il interprète à sa façon les styles CSS et ne gère pas la transparence des images au format PNG. Au niveau utilisateur, la technologie ActiveX facilite la propagation de logiciels espions, et rend donc son utilisation peu sûre. Question éthique, il est peut-être bien de rappeler l’amende de 497 millions d’euros que Microsoft s’est vu infliger en 2004 par la Commission européenne pour abus de position dominante sur le marché. La Commission a demandé au géant américain de fournir une version de Windows dépourvue d’Internet Explorer et de Media Player.
La vision élitiste d’Internet Explorer et sa technique de propagation intrusive ne sont pas à toute épreuve. Selon le sondage [16] effectué ce 8 janvier dernier par le site de mesure d’audience Xiti [17], l’utilisation de firefox en Europe dépasse les 20% ! Un cinquième des parts de marché en moins de deux ans, c’est bien non ?

Le mot de la fin

firefox est un outil flexible et performant. Il est multi-plateforme, traduit en plus de 40 langues, et personnalisable. La technologie qu’il propose fournit un moyen de regrouper des applications autonomes au sein d’une seule et même interface, et qui est de surcroît orientée Web.
L’aperçu de ces quelques fonctionnalités de firefox vous donnera peut-être l’envie de le tester. Mais faites attention, caresser un panda rouge, c’est l’adopter.

Compléments


  • A voir aussi :

[1] http://www.mozilla.com/

[2] https://addons.mozilla.org/themes/

[3] https://addons.mozilla.org/themes/showlist.php?application=firefox&category=Compact

[4] http://mycroft.mozdev.org/download.html?name=EPFL&submitform=Search

[5] http://needlesearch.mozdev.org

[6] RSS : Really Simple Syndycation ou Rich Site Summary - Protocole de syndication de contenu sur Internet, utilisant la technologie XML.

[7] ATOM : similaire à RSS mais vise à être plus flexible.

[8] Mozilla Thunderbird est pourvu d’un excellent lecteur de news et de RSS.

[9] Par exemple : http://www.rssowl.org/ ou http://www.rssbandit.org/.

[10] Blogs : concaténation des mots anglais Web et logs.

[11] XUL : XML User Interface Language, http://www.mozilla.org/projects/xul/.

[12] http://www.windowsupdate.com]. Heureusement, la bave du crapaud n’atteint pas la blanche colombe, ni d’ailleurs le panda rouge...

PDF Download

https://addons.mozilla.org/extensions/moreinfo.php?id=636


L’extension PDF Download permet de choisir si vous voulez afficher un fichier PDF dans l’interface du navigateur (PDF, HTML), si vous voulez l’ouvrir avec un lecteur PDF, ou si vous voulez le télécharger.

GooglePreview et LinkPreview

https://addons.mozilla.org/extensions/moreinfo.php?id=189
https://addons.mozilla.org/extensions/moreinfo.php?id=228


LinkPreview permet d’afficher, au survol d’un lien, une image miniature de la page associée. Bien que le temps de chargement des pages en soit quelque peu affecté, il est agréable de pré-visualiser la page avant de la charger. Dans la même catégorie, vous pouvez également essayer GooglePreview, l’extension qui permet d’afficher les miniatures lors de recherches dans Google. Utilisateurs du navigateur de Microsoft, ne soyez pas jaloux, http://www.lostgoggles.com est là pour vous !

Del.icio.us

https://addons.mozilla.org/extensions/moreinfo.php?id=1532


Tout d’abord, http://del.icio.us est un système public de sauvegarde de favoris en ligne. Lorsqu’on parle de del.icio.us, on parle de social bookmarking, qu’on pourrait traduire par système de signets public.
Les trois mots-clés de del.icio.us sont :

  • Gardez vos sites Web préférés dans un endroit où vous pouvez toujours les trouver.
  • Partagez vos favoris avec des amis, la famille et des collègues.
  • Découvrez de nouvelles choses en visitant les sites les plus populaires, ou en recherchant des sites par mots-clés. Toutes les entrées de del.icio.us sont publiques.

L’extension del.icio.us de firefox permet donc d’ajouter des pages (URL[[URL : Uniform Resource Locator, adresse d’un site commençant par http://

[13] W3C : http://www.w3.org/

[14] CSS : Cascading Style Sheets http://www.w3.org/Style/CSS/, feuille de mise en page pour des sites Internet (police, taille des caractères, etc.)

[15] WYSIWYG : What You See Is What You Get

[16] firefox dépasse les 20% en Europe : http://www.xitimonitor.com/etudes/equipement13.asp?xtor=6

[17] http://www.xitimonitor.com



Cherchez ...

- dans tous les Flash informatique
(entre 1986 et 2001: seulement sur les titres et auteurs)
- par mot-clé

Avertissement

Cette page est un article d'une publication de l'EPFL.
Le contenu et certains liens ne sont peut-être plus d'actualité.

Responsabilité

Les articles n'engagent que leurs auteurs, sauf ceux qui concernent de façon évidente des prestations officielles (sous la responsabilité du DIT ou d'autres entités). Toute reproduction, même partielle, n'est autorisée qu'avec l'accord de la rédaction et des auteurs.


Archives sur clé USB

Le Flash informatique ne paraîtra plus. Le dernier numéro est daté de décembre 2013.

Taguage des articles

Depuis 2010, pour aider le lecteur, les articles sont taggués:
  •   tout public
    que vous soyiez utilisateur occasionnel du PC familial, ou bien simplement propriétaire d'un iPhone, lisez l'article marqué tout public, vous y apprendrez plein de choses qui vous permettront de mieux appréhender ces technologies qui envahissent votre quotidien
  •   public averti
    l'article parle de concepts techniques, mais à la portée de toute personne intéressée par les dessous des nouvelles technologies
  •   expert
    le sujet abordé n'intéresse que peu de lecteurs, mais ceux-là seront ravis d'approfondir un thème, d'en savoir plus sur un nouveau langage.